Nous suivre

[CommentFaire?] Ou et comment définir un espace colorimétrique pour un montage video

Discussion dans 'Etalonnage' créé par AskTrue, 6 Juin 2017.

  1. JLH 37

    JLH 37 Super Modérateur
    Modérateur So

    Points Repaire:
    23 500
    Recos reçues:
    430
    Messages:
    10 106
    Appréciations:
    +204 / 669 / -4
    Si je me souviens bien (concernant le lecteur Youtube) quoiqu'il arrive, ta lecture sera toujours en 0 - 255. Sur Vimeo la lecture se fera dans l'un ou l'autre mode suivant si ta carte est aussi dans l'un ou l'autre mode. C'est ce que nous avions testé dans cette fameuse discussion sur le sujet.

    Oui, c'est une histoire de fou dont tout le monde... se fout.:laugh::laugh:;-)

    Si Premiere n'est pas capable d'afficher dans les deux modes et s'il affiche en 0-255, alors tu as intérêt à diffuser sur Youtube car tu vas retrouver ce que tu vois à l'écran chez toi.

    Sauf que ce n'est pas logique. A l'origine ton film (sauf cas exceptionnel sur certaines machines) va être, lui, enregistré en 16-235. Et si tu le visionnes en 0-255 tu vas voir les blancs surex et les noirs sousex artificiellement. Et l'étalonnage sera techniquement faux. Ces erreurs d'interprétation font parfois dire à des personnes que leur matériel de prises de vues à tendance à "percer" les blancs rapidement, ce qui n'est pas toujours exact.

    Le monde professionnel comporte une multitude de situations avec des décisions de post-production (voire de pré-production) très variables. Il est illusoire (voire un peu osé) de parler au nom de la profession avec dogmatisme. L'étant moi-même (professionnel) je ne m'y risquerai pas.

    Néanmoins, pour que tu comprennes simplement, on peut distinguer deux cas de figures principaux (mais il y en a d'autres).

    Premier cas de figure :

    L'industrie cinématographique. Ici tout est normé, chaque personne est à sa place, connait les normes et les applique. En fin de chaîne ce sont les projecteurs numériques des salles qui diffusent normalement suivant ces normes. Donc, à priori pas de problème. Sauf que j'en discutais pas plus tard que tout à l'heure avec quelqu'un qui présente ses films chaque soir en salle et il m'expliquait qu'il voyait des écarts colorimétriques parfois d'une salle à l'autre. Si les projos ne sont pas entretenus et donc mal calibrés c'est ce qui peut arriver.

    Le fameux "broadcast" (diffusion télévisuelle) lui aussi est très normé. La fourniture d'un PAD (fichier vidéo prêt à diffuser) demandé par les chaînes répond à des normes drastiques tant pour l'image que le son. Ici, l'image sera en 16-235 concernant la luminance pour la diffusion HD car c'est la norme.
    A partir du moment ou tu as fourni un PAD conforme au cahier des charges de la chaîne, elle diffuse. Après elle ne s'occupe pas de savoir comment les téléspectateurs visionnent le programme, ce qui est impossible.

    Deuxième cas de figure :

    Les gars comme moi...:laugh:

    Je réalise essentiellement des films pour les entreprises. Ces films sont susceptibles d'être utilisés sur ordinateurs, en projection, sur une télé et sur Internet. Donc problème totalement insoluble.

    J'essaye de limiter la casse éventuelle en appliquant, pour la luminance, des valeurs intermédiaires lors de l'étalonnage en partant du 16-235 car mon logiciel me permet de visualiser, et donc d'étalonner sous ce mode. Mais il me permet également de visionner en un clic la lecture en 0-255 afin de voir ce que cela donne. Je suis donc sur un compromis mais je ne peux pas faire autrement.

    Pour la colorimétrie j'étalonne classiquement sous écran calibré à la norme BT 709. Je ne vais pas m'amuser à aller calibrer le matériel de mes clients et je ne contrôle donc là plus rien du tout.

    Je vais t'expliquer cela simplement sur le principe sans m'aventurer sur des détails techniques propres aux écrans divers et variés.

    Tu as un écran qui affiche avec une résolution de 1920 en HD et qui fait 20 pouces. Tu vas donc avoir une résolution de 96 pixels /pouce.

    En UHD, ton écran devrait avoir une résolution double (3840) et donc il affichera 192 pixels/pouce.

    Donc, tout en percevant la même finesse de détails avec le deuxième qu'avec le premier tu peux te mettre deux fois plus près.

    En pratique, pour faire plus simple encore, tu auras compris que plus la densité en pixels d'un écran est importante, plus sa finesse d'affichage le sera aussi ce qui conviendra à l'UHD par rapport à la HD. C'est le même principe avec les tirages photos ou l'on ajuste les DPI (dots per inch) en fonction de la taille du tirage et de sa distance d'observation.

    Bon, après, il y a une multitude de choses qui peuvent influer sur le visionnement et la qualité de celui-ci mais on ne va pas se lancer là-dedans, sauf... si tu veux que l'on parte hors sujet de ton sujet.;-)
     
  2. AskTrue

    Points Repaire:
    1 000
    Recos reçues:
    0
    Messages:
    54
    Appréciations:
    +2 / 0 / -0
    Merci @AQW333 et @JLH 37 pour vos réponses je le ai lues avec attentions

    je n'ai pas eu trop le temps de vous répondre ces dernières semaines et j'en suis désolé.
    je reviens vers vous bientôt
     
Chargement...

Partager cette page

Dernières Occasions

 
Vous souhaitez annoncer sur le Repaire ? Contactez-nous