module inscription newsletter haut de page forum mobile

Rejeter la notice

logo repaire

100 licences d'essai Edius X valables jusqu'au 30 Juin gratuites pour les Repairenautes !

Testbox Red Komodo : comparatif Alexa Mini & C300 Mark III

Nous vous présentons notre test "Tesbox" de la RED Komodo, dans lequel nous évaluons et comparons sa résolution, sa sensibilité, sa dynamique

Publié par Repaire le 11 Janvier 2021 dans Tests
► Commentaires 0
    Recos : 2
    Vues : 2 557
  1. Repaire
    Nous avons eu l'occasion de passer la nouvelle caméra RED Komodo à notre banc de test TestBox.
    Voici nos analyses ainsi qu’un comparatif avec deux autres caméras Super 35 : la Canon C300 Mark III (interchangeable avec la Canon C70 en XF-AVC, qui bénéficie du même capteur) et l’Alexa Mini.

    Visuel_Tesbox_Komodo.jpg
    Vous ne connaissez pas notre protocole “Testbox” ? Plus d’infos sur nos tests et notre méthodologie dans cet article.

    La RED Komodo est une caméra professionnelle de fiction d’entrée de gamme, au prix de 5 450€ HT pour son pack de base. Ce prix plus “accessible”, au regard des tarifs des autres caméras RED et son form factor innovant ultra compact l’ont rendu rapidement très attractive.

    Même si elle est utilisable théoriquement “telle quelle”, avec son petit écran de monitoring fourni dans le pack de base, elle nécessitera rapidement d’être accessoirisée pour une meilleure prise en main, et certainement d’un écran externe pour faciliter le monitoring et le contrôle de la caméra.

    Elle se positionne donc comme une caméra de fiction abordable, ou encore en caméra B, du fait de son ultra compacité et de son antenne wifi intégrée.

    La présence d’un autofocus (encore en mode “beta”) peut, sur le papier, inciter également à l’envisager comme une caméra plus versatile, pour des travaux plus “run and gun”.

    Rappel de ses caractéristiques techniques (voir la news du Repaire) :
    • Capteur 6K Super 35 "Komodo" avec deux modes, global et rolling shutter, il mesure 27.03 x 14.25mm (6144 x 3240).
    • Autofocus à détection de phase en bêta
    • Résolution max 6K FF/40p, 6K WS (2.4:1) / 50p, 4k/60p
    • Enregistrement au format RAW compressé REDCODE RAW / R3D et ProRes 4:2:2 et ProRes 4:2:2 HQ
    • Monture Canon RF
    • Enregistrement sur cartes CFast 2.0
    • Alimentation par une ou deux batteries de type Canon BP avec relais durant le rec ou via la prise DC 12V
    • Nouvelle antenne externe pour le contrôle à distance par wi-fi (Android et iOS), avec une portée annoncée de 100m (sans obstruction), possibilité de remplacer par une antenne plus longue
    • Prise Pogo pour déport du moniteur, prise 4K 6G ou 12G SDI
    • Audio: prise micro 3.5mm, prise casque, micro interne
    • Dimensions : cube de 10x10x10cm pour un poids de moins de 900g, ce qui en fait la plus petite caméra disponible chez RED
    Les formats utilisés sont les suivants :
    • Red Komodo : ProRes 422 HQ 4K DCI, Log3G10, REDWideGamut // R3D 2:1 (HQ) 6K
    • Arri Alexa Mini : ProRes 422 HQ, Log-C, Alexa WideGamut // ArriRaw 3.4K // Prores 444 XQ log C
    • Canon C300 Mark III : XF-AVC 4K UHD, C-Log2, CinemaGamut // Cinema Raw Light 4K UHD
    Les LUTs utilisées sont :
    • Red Komodo : RWG_Log3G10 to REC709_BT1886 with MEDIUM_CONTRAST and R_2_Medium size_33 v1.13
    • Arri Alexa Mini : Arri Alexa LogC to Rec709
    • Canon C300 Mark III : CLog2_CCG_to_WideDR_709



    1. Définition


    La Komodo bénéficie de son capteur 6K et d’un sur-échantillonnage en 4K, qui lui apporte une très bonne définition.
    Elle fait naturellement mieux de ce point de vue que l’Alexa Mini (capteur 3.4K) et la C300 Mark III (capteur 4K).
    On note un moiré assez discret et peu coloré.

    Capture 1_3.1.1.jpg
    Ecran “plein feu” / paramètres d'exposition :
    Red Komodo : F 7.1 ISO 800 1/50
    Arri Alexa Mini : F 5.6 ¾ ISO 800 1/50
    Canon C300 mk III : F 5.0 ISO 800 1/50
    Avec vue 1:1 dans une timeline FullHD

    Le ProRes entraîne une très légère (logique) perte de netteté en comparaison du RAW.

    Entre le RAW HQ (2:1) et le RAW LQ (8:1), on note également une légère perte, mais qui est presque imperceptible :

    capture-15_1.48.1.jpg
    RAW 2:1 en vue 1:1

    capture-16_1.49.2.jpg
    RAW 8:1 en vue 1:1​

    A noter : on observe en RAW des artefacts au niveau des mires, qui diffèrent selon les conditions de lumière (vert et magenta en plein feu et bleu en low light).

    capture-2_1.12.1.jpg
    Red Komodo : F 7.1 ISO 800 1/50

    capture-3_1.49.1.jpg
    Red Komodo : F 1.4 ISO 1600 1/100​

    Le fait que ces artefacts ne soient pas présents dans le ProRes laissent à penser que le problème soit lié au dématriçage du RAW côté post-production (nous avons essayé avec Davinci Resolve, REDCINE X Pro et Premiere Pro), ou à de l’aliasing.

    Dans la vraie vie et sur le reste de notre scène, ces artefacts ne sont pas ou peu perceptibles et ne devraient donc pas être réellement gênantes “dans la vraie vie”.

    2. Science couleur


    On peut se rendre compte que la Komodo présente globalement, comme les 2 autres caméras, une restitution des couleurs très fidèles, avec des résultats très proches.

    On note de légères différences de densité et de teintes selon les couleurs sur la ColorChecker :

    capture-4_3.2.1.jpg
    Voir Paramètres écran “plein feu” ci-dessus​

    Voici également un aperçu (le point est fait sur la scène de test à l’arrière plan) des tons chairs entre l’Alexa et la Komodo (notre modèle Carole était en grève pour la C300 Mk III) :

    capture-11_3.3.1.jpg
    Voir Paramètres écran “plein feu” ci-dessus
    On note un rendu des tons chair plus doux du côté de Arri, également plus proches de la couleur naturelle des peaux, la Komodo proposant une teinte un peu plus jaune.

    Bien entendu, il s’agit ici de la science couleur “brute” du fabricant, issue de la Lut de conversion officielle REC709. En pratique, les travaux réalisés avec ce type de caméra sont la plupart du temps étalonnés, le rendu final pouvant fortement s’éloigner de la science couleur standard.

    A noter également, la gestion des hautes lumières sur la partie la plus éclairée du front de Carole, qui semble moins fine du côté de RED, avec une compression plus forte.

    3. Sensibilité


    Sur notre test “Low Light”, la Komodo s’en tire plutôt bien à ISO 800 et 1600, notamment face à l’Alexa Mini, la C300 Mark III étant globalement meilleure en basses lumières.

    Le niveau de détail restitué par la Komodo est notamment remarquable, permis par la résolution 6K :

    capture-21_3.7.1.jpg
    Paramètres d'exposition écran “Low Light” :
    Red Komodo : F 1.4 ISO 800 1/50
    Arri Alexa Mini : F 1.4 ISO 800 1/50
    Canon C300 mk III : F 1.4 ISO 800 1/50
    Les prises en iso plus élevés sont compensés au shutter puis au filtre ND.

    On constate par contre une montée de bruit assez forte au-dessus de 1600 ISO, et une image qui commence à être difficilement exploitable :
    capture-12_3.11.1.jpg
    capture-22_3.13.1.jpg
    capture-13_3.14.1.jpg
    capture-14_3.15.1.jpg

    On observe des dérives colorimétriques et d’exposition de plus en plus importantes à partir de 3 200 ISO, que ce soit en RAW ou en ProRes.

    Capture-5_1.18.1.jpg
    Capture-6_1.20.1.jpg
    Capture-7_1.21.1.jpg
    Capture-8_1.24.1.jpg
    Capture-9_1.26.1.jpg
    Capture-10_1.27.1.jpg

    Sur l’écran Ultra Low Light, à pleine ouverture et ISO natif (iso 800), la Komodo propose une image assez proche de celle de l’Alexa mini, la C300 Mark III proposant un niveau de détail un peu plus élevé et un bruit très légèrement inférieur :

    Capture-20.jpg
    A notre exposition “cible” (90% sur le point le plus éclairé de la scène), à ISO 2000 pour la Komodo et la C300 Mark III, l’écart se creuse légèrement, même si la Komodo propose encore une image exploitable.

    Capture-19_3.18.1.jpg

    A noter que pour obtenir la même exposition, nous avons dû monter à ISO 3200 pour l’Alexa Mini, avec en conséquence un niveau de bruit plus élevé.

    A l’ISO maximum de la Komodo (12800), l’image de la Canon est cette fois-ci nettement meilleure, la Komodo présentant une forte dérive colorimétrique, et une dynamique réduite.

    Capture-18.jpg

    RAW vs ProRes


    A sensibilité égale, le RAW 6K HQ (2:1) de la Komodo ramené en 4K (dans DaVinci Resolve) présente moins de bruit que le ProRes 4K.

    Cela rend ainsi très intéressant l’utilisation de ce format, d’autant que l’opération de denoising semble permettre de récupérer beaucoup plus d’information en RAW qu’en ProRes (voir dynamique).

    Le 8:1 est un peu plus bruité que le Prores lorsqu'il est ramené en 8:1 mais présente beaucoup plus d'informations.
    RED annonce un débit de 110MB/s pour le RAW LQ (8:1), qui est donc très proche de celui du ProRes 422 HQ en 4K, qu’on a mesuré à 100MB/s environ sur nos prises.

    Scène Low Light f/1.4 ISO1600

    Waveform ProRes 4K :
    capture prores wvf komodo.PNG

    Waveform RAW 6K HQ (2:1) => 4K :
    Capture RAW wvf komodo.PNG
    Waveform RAW 6K LQ (8:1) => 4K :
    Capture 17.JPG

    Dynamique


    On compte, en Log 10bit, en ProRes, 14 diaphs de dynamique pour la RED Komodo, ce qui est un résultat évidemment excellent.

    On en compte un peu plus chez l’Alexa Mini en ProRes LogC 10bit, disons 14+ sans problème, notamment après un passage au denoiser, qui permet de dégager les basses lumières chez Arri, alors que Neat Video ne trouve rien à nettoyer sur les images de la RED (qui nous fait penser qu’un circuit de denoising est activé par défaut en ProRes dans la caméra).

    01_Arri_Alexa_422HQ_Arri_Log_C_vs_RED_Komodo_Prores_422HQ_Log3G10.png
    02_Arri_Alexa_422HQ_Arri_Log_C_Denoiser_vs_RED_Komodo_Prores_422HQ_Log3G10_Denoiser.png

    Le Log de Arri est moins bruité, monte plus haut, jusqu’aux très hautes lumières, et sa courbe est bien plus linéaire, apportant une plus grande latitude.

    On note en effet chez la RED Komodo que les paliers des hautes lumières sont tassés. Cette compression lui permet de faire “entrer” les hautes lumières dans le signal, de gagner un petit diaph de dynamique, mais en compressant le signal sur une partie réduite de la courbe.

    En RAW, on constate que le signal est beaucoup plus propre chez Arri.

    03_Arri_Alexa_ArriRAW_12_bit_vs_RED_Komodo_R3D_HQ.png
    04_Arri_Alexa_ArriRAW_12_bit_Denoiser_vs_RED_Komodo_R3D_HQ_Denoiser.png

    A noter : avec le denoiser (Neat Video) on arrive à récupérer de l’information en RAW sur la Komodo, beaucoup plus qu’en ProRes.


    La comparaison avec la C300 Mark III est intéressante, car les deux caméras sont très proches.

    En ProRes vs XF-AVC, on note un léger mieux du côté de la RED, avec une dynamique de 13+ pour la Canon :

    01_RED_Komodo_Prores_422HQ_Log3G10_vs_Canon_C300_Mk_III_Clog_2.png
    02_RED_Komodo_Prores_422HQ_Log3G10_Denoiser_vs_Canon_C300_Mk_III_CLog2_Denoiser.png

    La dynamique de la Canon est répartie de façon plus linéaire, monte un tout petit peu plus haut. Son signal est plus clean, avant et plus encore après denoising.

    En RAW, le Cinema RAW Light de la Canon est plus propre à la sortie de la caméra, avec un seuil de bruit plus important du côté de la Komodo mais le R3D RAW profite plus du denoising, avec un résultat comparable à l’arrivée.

    03_RED_Komodo_R3D_HQ_vs_Canon_C300_Mk_III_Cinema_RAW_Light_12_bit.png
    04_RED_Komodo_R3D_HQ_Denoiser_vs_Canon_C300_Mk_III_Cinema_RAW_Light_12_bit_Denoiser.png
    Lorsqu'on denoise, on aperçoit le 15ème diaph, voir même la tête du 16ème diaph.

    Notre verdict :
    • Alexa Mini : 14+ (qui peut monter à 15 en RAW après denoising)
    • RED Komodo : 14 (qui peut monter à 14+ en RAW après denoising)
    • C300 Mark III : 13+ (qui peut monter à 14+ en RAW après denoising)

    Quelques retours sur l'ergonomie notés dans le cadre du test


    Il est à noter que la caméra redémarre au passage du Prores au RAW, une opération assez longue (environ 1 minute).

    La balance des noirs est par contre très rapide, une minute environ, compte tenu de la durée de ce traitement sur d’autres modèles RED.

    L’écran placé au-dessus de la caméra n’est pas très pratique (taille de l’écran, tactile peu réactif, absence de bouton “ok”), rendant la caméra difficile à utiliser sans moniteur de retour.

    Au moment de l’enregistrement, la résolution du ProRes est annoncée comme 6K alors que c’est du 4K.

    On a particulièrement apprécié le double port de batterie, interchangeable en cours d’utilisation.

    A noter que la caméra affiche un message d’erreur à l’allumage si les cartes ou batteries utilisées ne sont pas des produits RED. A priori, ça ne pose pas de problèmes d’utiliser d’autres marques, cependant nous avons rencontré un problème lors de notre test, avec une carte entière dont les rushes n’avaient pas été correctement enregistrés. Prévoir de faire des tests de compatibilité...

    Conclusion


    La Komodo présente une très grande finesse dans les détails, apportée par sa résolution 6K, ainsi qu’une dynamique importante.

    Les niveaux de compression du RAW sont qualitatifs, avec une dégradation réduite du signal entre les compressions HQ et LQ.
    En RAW 6K “Low Quality”, le niveau de bruit est légèrement supérieur au ProRes 422 HQ, mais avec une quantité d'informations bien supérieure, et pour un débit à peu près équivalent.

    En low light, la très bonne résolution de la caméra lui permet de compenser une sensibilité qui s’avère un peu en-dessous.

    La Komodo n’est pas une caméra conçue pour tourner dans des conditions de basses lumières, son image devient rapidement inexploitable quand on monte à 3200 et +.
    Netflix ne s’y est d’ailleurs pas trompé et recommande dans son “Camera guide”, de ne pas tourner au-dessus de ISO 1600 avec la Komodo.

    La Komodo est donc une caméra grand capteur qualitative, proposant une haute qualité d’image avec différentes options d’enregistrement pour profiter de la qualité RAW même sur des projets à budget limité.

    Elle sera cependant plus à l’aise en fiction, dans des conditions d’éclairage maîtrisées, qu’en documentaire.

    Article rédigé par @Marina et @Diego Bataillon avec l'aide de @GRG
    Test Réalisés par @Marina @GRG @Forest Finbow @Diego Bataillon

    Merci à tout l'équipe de Puzzle vidéo pour le prêt et la préparation des caméras RED et ARRI, n'hésitez pas à les contacter pour une location sur Paris ;-).
    cv21 et françois ont recommandé ce message.

Partager cette page

► Commentaires 0

Vous ne souhaitez rien louper du Repaire ?

Vous souhaitez annoncer sur le Repaire ? Contactez-nous