Nous suivre

Test Sony RX100 en tournage vidéo

Antonin Bachès nous fait partager son retour sur l'utilisation terrain en manuel du photocam (appareil photo-video) compact Sony RX100

Publié par Antonin le 15 Mai 2013 dans Tests
► Commentaires 0
    Recos : 2
    Vues : 32 673
  1. Antonin

    test-sony-rx100-apn-compact-mode-video

    Antonin Bachès nous fait partager son retour sur l'utilisation terrain en manuel du photocam (appareil photo-video) compact Sony RX100  Ouvrant à 1.8 cet APN (500€ environ) la séduction a opéré pour la compacité alliée à la haute qualité d'image. Mis à l'épreuve sur des tournages persos et pros voici ce quon peut en attendre dans ces contextes, mires et test de sensibilité en sus.

    Antonin Bachès nous fait partager son retour sur l'utilisation terrain en manuel du photocam (appareil photo-video) compact Sony RX100  Ouvrant à 1.8 cet APN (500€ environ) la séduction a opéré pour la compacité alliée à la haute qualité d'image. Mis à l'épreuve sur des tournages persos et pros voici ce quon peut en attendre dans ces contextes, mires et test de sensibilité en sus.

     

     test-sony-rx100-mode-video

    Contexte

    L’APN compact Sony RX100 est devenu une des références dans la gamme des compacts haut de gamme (donc à optique non interchangeable) pour ses qualités photos indéniables, mais son mode vidéo entièrement manuel est passé un peu inaperçu. L’exception vient du test enthousiaste de Andrew Reid (eoshd), qui m’a mis la puce à l’oreille. Je l’ai donc mis à l’épreuve en situation de reportage léger et vous propose ce retour d’expérience. La surprise est au rendez-vous et elle est de taille !

    Depuis toujours, je suis intéressé par les petites caméras discrètes. Ce sont les seules qui permettent de tourner sans qu'un attroupement de gens se forment autour de vous, ou que l'on vienne vous demander une autorisation de tournage selon le lieu. Les GH2/5D/D800 sont discrets mais pas suffisamment pour tenir dans la poche. Jusqu'à présent, les modèles de poche ne m'ont jamais séduit faute de réglages manuels ou de qualité d'image suffisante. Le Sony RX100 pourrait bien être la solution.

    Mon tournage-test

    Ceci est la version HD 720P, la version HD 1080 25P est disponible ici sur Vimeo

    Ergonomie

    test-sony-rx100-en-reportage-video

     test-sony-rx100-taille-vs-iphone

    Le RX100 est léger (240g nu), petit (10,6x5,8x3,6cm), et tient dans la poche. Le design est parfait, et son excellente qualité de fabrication donne le sentiment d’avoir un objet solide entre les mains.

    test-sony-rx100--ecran-lcd-plein-jour

    L’écran de 3 pouces (7,5cm), doté de 1.228.000px, est très bon et lisible en plein soleil (en mode réglage écran auto). Il n’est pas orientable mais préserve ainsi sa compacité.

    test-sony-rx100-ergonomie-bouton-zoom-scenes

    La molette de l’objectif ainsi que la majorité des boutons étant programmables (18 réglages proposés), chacun peut se créer une ergonomie de tournage idéale. Cet appareil photo compact RX100 est doté:

    1. D’une sortie mini USB pour le transfert d’image et l'alimentation secteur/batterie.
    2. D’une sortie mini HDMI 4:2:2 8bits pour un meilleur rendu d’image sur enregistreur externe, mais celle-ci étant située en dessous du boitier, ce n’est pas pratique.
    3. D’un accès SDHC + batterie.

    Objectif

    test-sony-rx100-apn-compact-mode-video

    C’est un objectif intégré Carl Zeiss 10,4-37,1 (f1.8-f4.9) équivalant à un 28-100mm en 24x36 (plein format). Sony fait très fort en proposant une ouverture à f1.8! C’est unique puisque les zooms de base commencent presque tous à f3.5. Le diaphragme glisse jusqu’à f4.9 à fond de focale (100mm). L’objectif est parfocal, ce qui n’est pas toujours le cas sur ce genre de kit: on peut donc zoomer sur l’objet pour faire le point puis dézoomer sans craindre qu’il ne le perde. Le peaking est activable et réglable. La bague, très pratique, est programmable au choix: diaphragme, zoom, ou mise au point. On peut très rapidement la faire passer d’une fonction à une autre. Il y a aussi une deuxième petite bague pour le zoom. A noter qu’en mode vidéo, la vitesse de la petite bague de zoom est lente à vitesse constante et donc le départ et le final ne sont pas des plus doux.
    La qualité de l’objectif est remarquable, cf. les tests de mires. Il y a quelques aberrations chromatiques, notamment en contre-jour et sur les sources lumineuses.

    Capteur

    1 pouce! Sa taille se situe entre un capteur 2/3 type Sony PMW500 et 4/3 type Panasonic AF100. C’est le plus grand capteur de la gamme des compacts experts: il permet ainsi de jouer un peu plus sur la faible profondeur de champ et de gagner en latitude et sensibilité.

     Pour donner un repère cette taille de capteur se situe entre un capteur 2/3 de pouces comme souvent sur les caméras broadcasts d’épaule et 4/3, taille retenue par BMD pour sa Cinema Camera ou Panasonic avec ses AF100, GH2/GH3.
    Même si le capteur est bien plus petit qu’un Full Frame, les amateurs de faible profondeur de champ pourront facilement détacher le sujet du décor en profitant notamment d’une ouverture à f1.8.

    Formats de tournage

    AVCHD 2.0: 50p 28mbps, 50i 24mbps, 50i 17mbps
    MP4: 1440x1080 12mbps, VGA 3mbps
    Retenez uniquement le 50p 28mbps : qualité maximale assurée !

    Au montage sur FCX: Timeline en 1080p50 natif avec le choix d'un excellent slow-motion (50p vers 25p) ou pas. Export en natif, puis conversion en 25p via Handbrake ou Mpegstream Clip si besoin.

    A la lecture, je trouve le 1080p50 plus agréable à regarder que le 25p. Le 50/60p aussi appelé HFR (High Frame Rate) donne une image plus fluide et plus nette du fait d'un flou de mouvement moins prononcé. Certains aiment, d'autres détestent L'exemple le plus parlant est The Hobbit, originalement tourné en HFR et projeté dans ce format dans les cinémas équipés. A l'exception d'une lecture en H.264/mp4 ou ProRes, les supports de diffusion classiques (DVD, Blu-Ray, Youtube, Viméo...) ne gèrent pas ce mode et convertissent la source en 25p.

    J’aurai souhaité la présence du classique 25p 24mbps en plus. C’est toujours mieux qu’un 50p 28mbps en terme de débit (moins d'artefacts et de bruit) si le projet final est en 25p ce qui est très souvent le cas.

    Autofocus et stabilisateurs

    L’autofocus est bon, je m’en suis souvent servi et je n’ai pas eu de mauvaise surprise. Il y a le choix entre focus continue et reconnaissance des visages, efficace! Comme toujours, préférez la MAP manuelle en conditions de faible luminosité sinon il risque de se perdre.

    Le RX100 propose 2 stabilisateurs: «Standard» qui est moyennement efficace et «Active» qui est spectaculaire. C’est très certainement le système de stabilisation le plus efficace qui existe. On a presque l’impression de tourner au steadycam. La contrepartie est que ce mode mange 10% d’image, genre «smoothcam» dans FC7, pour compenser les tremblements. En terme de piqué d’image, on constate heureusement une très faible différence avec le mode «standard». Elle est de l’ordre de 30L de définition à peu près. La différence est probablement invisible à l’œil nu. Je vous recommande donc le mode Actif pour le tournage à la main.

    Modes créatifs et balance des blancs

    Il existe 6 modes créatifs, chacun paramétrable. Pour avoir l'image la plus plate/flat possible, choisissez «Portrait» avec les réglages Contraste/Saturation/Netteté sur -3. Cela offre la meilleure latitude et permet un étalonnage facile." Rajoutez un peu de netteté au montage et non dans le réglage "Netteté" du mode car ce dernier est de mauvaise qualité.

    Vous pouvez aussi activer «l’optimiseur de dynamique» entre LV1 et LV5. Ne dépassez pas LV2 sous peine de voir apparaitre du bruit vidéo. Personnellement, j’ai opté pour LV1.
    La balance des blancs est réglable de façon automatique ou manuelle, notamment par paliers de 100K.

    Prise de son

    Elle est tout ce qu’il y a de plus basique avec un micro interne qui gère le son en automatique. La réduction du vent est activable.
    Pas de sortie casque ni d’entrée micro et donc aucune gestion professionnelle possible. Pour un usage son abouti couplé au RX100, on optera donc pour la méthode du recorder audio externe.

    Tests de définition

    Pour pleinement juger des mires et test de sensibilité, téléchargez les fichiers 1920x1080 exportés depuis les vidéos en JPEG qualité maximale (12) ici: Test RX100 Mires et sensibilité.zip

    Très grosse surprise: la définition d’image du RX100 se situe entre la Panasonic AF100 et la Sony FS100! En plus de cela, l’aliasing est très discret! C’est un véritable tout de force que Sony réussit pour ce petit boitier low-cost. L’optique Carl Zeiss est d’excellente qualité quelque soit la focale.

    test-sony-rx100-50p-f1 8-28mm

    1080p50 f1.8 28mm = autour de 800L

    test-sony-rx100-50p-f4-28mm

    1080p50 f4 28mm = idem

    test-sony-rx100-50p-f4-50mm

    1080p50 f4 50mm = idem

    test-sony-rx100-50p-f4-75mm

    1080p50 f4 75mm = idem

    A propos du 1080 50i

    IL serait difficile de s’en rendre compte sur la mire fixe mais sachez que la qualité chute en mouvement autour de 600L et l’aliasing est très présent. La surprise vient du basculement en 25P dans la timeline de FCX (probablement CS6 aussi mais pas sur FC7), on retrouve alors les 800L et l’aliasing disparait! Il ce pourrait donc que le 50i, une fois passé en 25P, soit le format le plus intéressant du RX100 puisqu’il bénéfice du 24mbps et donc du meilleur ration FPS/débit. Faute d’investigation supplémentaire, je recommande de tourner en 50p.

    Test de sensibilité

    Pour pleinement juger des mires et test de sensibilité, téléchargez les fichiers 1920x1080 exportés depuis les vidéos en JPEG qualité maximale (12) ici: Test RX100 Mires et sensibilité.zip

    Réalisé en Mode portrait -3/-3/-3, LVOFF

    test-sony-rx100-f1 8-iso400

    1080p50 f1.8 iso 400 = R.A.S

    test-sony-rx100-f1 8-iso800

    1080p50 f1.8 iso 800 = le bruit est présent mais reste acceptable, surtout s’il on aime le grain 16mm.

    test-sony-rx100-f1 8-iso1600

    1080p50 f1.8 iso 1600 = le bruit est très présent et le channel bleu est mal supporté.

    Je conseille de ne pas dépasser les 800 iso.

    J’aime

    1. qualité de l’optique.
    2. qualité de l’image.
    3. qualité du LCD
    4. sensibilité.
    5. aliasing discret.
    6. capteur 1 pouce.
    7. avchd 2.0
    8. ouverture à f1.8
    9. stabilisateur actif.
    10. autofocus.
    11. profil plat/flat intéressant pour l’étalonnage.
    12. design.
    13. taille & discrétion.
    14. le prix qui baisse et se rapproche des 500€.

    Je n’aime pas

    1. le channel bleu qui bruite plus vite que les autres et qui apparait coloré (en bleu forcément) en condition de faible luminosité. La solution est donc d’enlever un peu de cette couleur à l’étalonnage pour faire disparaitre le problème.
    2. la partie son est très basique et ne servira que comme son témoin.
    3. lorsque l’on zoom, le passage du zoom optique au zoom numérique est difficilement stopable. Il faudrait pouvoir le bloquer dans le menu.
    4. De rares bugs en mode la lecture de rushs, ses derniers ne s’affichant pas: rebooter et c’est réglé.

    Ce qui manque

    = une sortie casque
    = une entrée micro (mais boitier plus épais en contre-partie?)
    = une aide à la mise au point plus efficace que le peaking. Un zoom numérique dans l’image lors de la MAP pour s’assurer du point serait une bonne idée.
    = ISO 600

    Conclusion

    Pour conclure, le mode vidéo de l’appareil photo compact RX100 est excellent. II est à mes yeux, le meilleur rapport taille/qualité d’image qui existe à ce jour pour moins de 600€. Il entre aussi en concurrence avec des boitiers 3x plus cher, mais sa partie son n’est pas exploitable professionnellement parlant. Très intuitif, il possède une pléthore de réglages et son stabilisateur actif est redoutable d'efficacité. Aussi, la définition est surprenante et I’aliasing est peu visible contrairement à l’immense majorité des Canon EOS et autres Sony NEX (notamment l’@99 à 2000€!). Ce boitier satisfera sans aucun doute les amateurs et prosumers. Les puristes au budget plus souple lui préféreront un GH2 d’occasion (600€ nu) pour ses optiques interchangeables (attention au surcoût) et son crack permettant de booster ses performances en qualité d'image et durée d'enregistrement. En revanche, pas de 1080p50 ni de peaking possible contrairement au RX100.

    Antonin

     forum-icon3Discutons-en sur le forum !

    Remerciements: Gilbert Brun pour les tests de mires et Claude Gilles Roy pour les photos.

    {include_content_item 2469}

    jakovideo et caraibe ont recommandé ce message.

Partager cette page

Dernières évaluations

  1. Visiteurs
    Visiteurs
    3/5,
    Evaluation importée de l'ancien système
  2. Visiteurs
    Visiteurs
    4/5,
    Evaluation importée de l'ancien système
  3. Visiteurs
    Visiteurs
    4/5,
    Evaluation importée de l'ancien système
  4. Visiteurs
    Visiteurs
    5/5,
    Evaluation importée de l'ancien système
  5. Visiteurs
    Visiteurs
    5/5,
    Evaluation importée de l'ancien système
  6. Visiteurs
    Visiteurs
    5/5,
    Evaluation importée de l'ancien système
  7. Visiteurs
    Visiteurs
    5/5,
    Evaluation importée de l'ancien système
► Commentaires 0

Vous ne souhaitez rien louper du Repaire ?

Autres contenus

Vous souhaitez annoncer sur le Repaire ? Contactez-nous