Users online now

  1. danberlipec
  2. ogt
  3. Plouk 1er
  4. Tourangeau_3725
  5. bcoiffard
  6. mazmaz
  7. Rémi Lefebvre
  8. THEMASTER
  9. Arroeux
  10. moise
  11. miquel cervera
  12. JCB44
  13. Roland57
  14. giroudf
  15. JLG
Nous sommes en ce moment 612 sur Le Repaire : 21 Repairenautes connectés, 575 visiteurs, 16 robots

Test : La Panasonic HPX171 sur les traces de la HVX200

Jean-Charles Fouché a testé la HPX171, camescope enregistrant sur cartes mémoire P2, grande soeur chez Panasonic des HVX201 et HMC151

Publié par jcf, le 8 Février 2009
  1. jcf

    Jean-Charles Fouché a testé la HPX171, camescope enregistrant sur cartes mémoire P2, grande soeur chez Panasonic des HVX201 et HMC151. Ergonomie, options des menus, formats d'enregistrement, capteur, qualité d'image: JCF éprouve la HPX-171 dans le détail avec son protocole de test habituel intérieur/extérieur !

     

     

    J'ai pu tester durant quelques jours cette caméra semi-pro, qui fait partie d'une famille de 3 caméras:
    - HPX171 sur cartes P2 seulement et sortie HD SDI / IEEE1394
    - HVX201 sur cartes P2 et K7 avec sortie IEEE1394/Composantes
    - AG-HMC151 sur cartes SD avec sortie HDMI

    Les 3 cams partagent grosso modo le même chassis et le même moteur (mis à part sur la HVX201 l'emplacement pour loger la K7 DV), tout en offrant des formats de sortie différents. La HPX171 offre une sortie HD SDI,les modes en 50 et en 60Hz, la vitesse variable, et le codec principal DVCproHD.
    Elle est l'héritière de la fameuse HVX200.

     

     hpx171.jpg

    Ergonomie et connectiques

     

    • Prises XLR alimentées
    • bague électronique sans fin sur l'objectif pour la mise au point (pourquoi pourquoi ?...)
    • pas de bague pour le diaph mais comme sur la Z1 une petite molette (aie aie aie...)
    • Logement de 2 cartes P2 à l'arrière, K7 DV sur le coté droit
    • joystick du menu sur le dessus de l'écran, assez difficile à utiliser pour des gros doigts boudinés comme moi (pénible à l'usage)
    • boutons pour les gris neutres, gain, balance des blancs, focus auto ou manu, niveau audio... habituels
    rep1.jpg
    Accès direct aux boutons: Bars, Zebra, Oscilloscope et réglages son

    rep2.jpgrep11.jpg
    HD SDI et Y Pb Pr en sortie en plus du IEEE1394

    rep12.jpg
    2 slots pour insérer des cartes P2 en 8, 16 ou 32 Go (8, 16 ou 32 minutes)

    Outils d'aide au réglage du diaph et de la mise au point

    Une fonctionnalité interessante, l'incrustation d'un oscilloscope et d'un vecteurscope sur l'image du LCD pour vérifier le diaph:

    rep3.jpg
    Oscillo et vecteurscope à l'écran sur une simple pression d'un bouton

    Voilà une vraie bonne idée qu'autres constructeurs pourraient intégrer dans leurs prochaines caméras, lorsque l'on est un peu frustré du simple Zébra et que l'on a pas d'oscillo sous la main pour affiner son diaph en fonction de son image.

     

    Autre bonne idée, le système d'assistance à la mise au point qui affiche une barre plus ou moins large en fonction de la netteté:

    flou.png  net.png
    Image floue / Image nette: la barre horizontale blanche en bas à gauche est plus large lorsque l'image est nette
    En haut à droite, un graphe plus ou moins facile à lire, pour la même utilité...

     

    En passant en mode VTR, on accède aux imagettes que l'on peut relire ou effacer:

    rep5.jpg

    arbre_display_icon.png

     

     

    Menus, formats d'enregistrements, capteur

     

    Les menus

    • Menu assez clairs quand on a  localisé les fonctions
    • Choix du pays (50Hz ou 60Hz) pratique pour les tournages internationaux (très bon point par rapport aux autres modèles de la gamme)
    • Choix des formats de REC: 1080 50i ou 25P, 720 25P ou 50P, 576 25i ou 25P (le 720P50ou 25 étant l'idéal)

    menu_general.jpg

    l'architecture habituelle des caméras Panasonic

    menu1.png
    Video CAM ou CINE cam

    Les menus stratégiques:

    - formats d'enregistrement: 1080 ou 720, 25P, 50P ou 50i
    - La courbe de rendu: ITU709 Video ou Cinelike(le petit "plus" de Panasonic et son rendu de l'image)

    formats2.png
    formats.png

    Les formats d'enregistrements

     

    gamma.png
    Les courbes de rendu: HD NORM (rendu vidéo) ou CINE LIKE (rendu moins contraste pour clip, pub, fiction...)

    Le capteur

    Comme le capteur est un capteur 720P, on peut voir sur les images suivantes (je vais les intégrer plus tard...) qu'il vaut mieux utiliser le capteur dans son format natif d'origine; l'idée de passer en 1080 en pensant récupérer plus de détail dans l'image est un fantasme, alimenté par le marketing. Cette caméra offre une image optimum dans le format 720P25 ou 720P50. Du 720P50, on peut à l'export récupérer un 1080i50 de bonne facture.

     

     

    Passons aux Tests !

     

    Je m'appuie toujours les mêmes tests qu'habituellement, un en intérieur pour la sensibilité et la définition de l'image, un autre en extérieur pour comparaison avec les autres caméras.

     

    Sensibilité et bruit vidéo

    La sensiblité n'était pas le point fort de la HVX200, et il semblerait que pour donner du peps à cette nouvelle HPX171, les ingénieurs aient un peu forcé le pré-gain électronique, ce qui donne un niveau de bruit relativement important à un 0dB très relatif...

     bruit.jpg

    Un bruit très présent à 0dB, ici mis en évidence sur ce contre jour: Bientot ici Les images de l'enregistrement

    bruit_zoom.jpg

    52.bmp.png

    51.bmp.png

     

    Intérieur 

     

    Les mêmes tests que d'habitude:

     

    rep4.jpg
    Réglage du diaph au zébra

     Voici le rendu de l'image de la HPX171:

     001212.jpg
    Le rendu de la HPX171: Une image contrastée et claire, avec des hautes lumières légèrement écrètées (même avec DRS ON)

    compare_modes_720-1080.png


     

    Entre le mode 1080 et le mode 720 de la HPX171, moins d'aliasing dans le mode 720  (le mode 1080 des Panasonic ne sert pas à grand chose, si ce n'est offrir un train 1080i compatible avec un environnement 1080i).

    hc1-hpx171web1.jpg


    Comparaison avec la Sony HC1 (en haut): une image plus contraste, moins saturée pour la HPX171 (en bas)

     hc1-171_zoom_web1.jpg
    Zoom sur l'image (Photoshop) du détail de la mire de définition: La HC1 (en haut) va plus loin en lignes verticales que la HPX171 (en bas) !

     

     

     

     

    Extérieur

    hpx171-2small.png  

    Images de la mer...

    mer1.png
    Tests en extérieur: définition et hautes lumières...
    La vieille Sony HC1 fait toujours mieux en terme de piqué et de dynamique:

    hc1-hpx171-mer1_small.png mer3c.png


     

     

     

     

     

     

     

     

     

    ici le ciel a disparu sur la HPX171 (avec DRS) mais le toit est un peu mieux...

    Mon avis général:

     

    Les plus:

    • Grâce à sa sortie HDSDI (qui est à mon avis l'un des points forts de cette caméra) et à son rendu d'image moins vidéo (un vrai plus pour le clip, la pub, les courts métrages qui cherchent un rendu cinéma...), cette caméra offre une alternative aux caméra de SONY si vous aimez les images "douces", avec moins de piqué.
    • J'apprécie beaucoup le système d'assistance de mise au point
    • l'oscilloscope intégré
    • la vitesse de 12 à 60 images/seconde
    • le format 720P50.

    Les moins:

    •    Son manque de sensibilité
    • son niveau de bruit,
    • le temps de transfert de la carte P2
    • le système "DRS" sensé travailler en Knee automatique (équivalent au DCC chez SONY) semble être sur-vendu, je dois dire que je n'ai pas ressenti d'effet boeuf en utilisant ses différents niveaux.
    • La dynamique est toujours aussi faible qu'avec la HVX200.

     

      {include_content_item 1016}

     

     

     

     

    En aparté, montage P2

     

    On peut récupérer les images soit via un lecteur informatique (ou Panasonic genre P2store) PCMCIA, soit en connectant la caméra à l'ordinateur via IEEE1394 (400 Mbps) ou USB (480 Mbps):

    connection.png

    Avid est le logiciel qui exploite le plus rapidement les rushes de la bête puisqu'en un seul clic (clips to bin), les fichiers de la carte apparaissent instantanément dans le chutier sans aucun temps de calcul, prêt à être montés directement sur la carte P2 ou sur sa copie sur disque dur.

    avid_cliptobin.png

    Le montage des rushes à 1 clic d'Avid Media Composer

    avid_cliptobin4.jpg

     Pour Final Cut, on peut accèder aux fichiers MXF après import et re-encapsulation:

    fcp.png
    Final Cut Pro: nécessité de ré-encapsulation au format MOV

     

    Premiere Pro CS4 propose un nouvel "explorateur de médias" listant directement le contenu de la carte P2 (ou de sa copie sur un disque dur) avec l'imagette de chaque plan. Il n'est donc plus nécessaire d'importer ses fichiers P2 pour lire le contenu de sa carte et décider quels plans ajouter à son projet en les glissant vers un chutier ou une séquence. Avec cet explorateur de média on peut donc visualiser le plan et/ou l'importer, l'ajouter à une séquence directement. Les fichiers MXF sont traités en natif sans nécessiter de ré-encapsulation.

      {include_content_item 1016}

Partager cette page