module inscription newsletter haut de page forum mobile

Rejeter la notice

Atelier Caméras RED 29 & 30 septembre à Paris
Formation ultra opérationnelle, concentrée sur deux jours, pour découvrir les caméras RED et se préparer à leurs premiers tournages.
10 % de réduction pour les inscriptions avant le 31 août.

>> Toutes les infos <<

Sony Alpha 7S III : 4K/120p 4:2:2 10bit en interne, 4K RAW 16bit en externe !

Sony a su se faire attendre mais c'est finalement pour annoncer du très lourd qui devrait ravir les Sonyistes

Publié par Marina le 28 Juillet 2020 dans News
► Commentaires 19
    Recos : 3
    Vues : 1 404
  1. Marina
    L’Alpha 7S III tant attendu a été finalement annoncé ! avec des cadences d’enregistrement très élevées, du 10 bit en interne et l’enregistrement RAW en externe, écran articulé, viseur haute qualité, color science de la Venice... les Sonyistes ne devraient pas être déçus !

    SonyA7sIII.png

    Sony dote l’Alpha 7S III d’un nouveau capteur Exmor RS Cmos rétro-éclairé, toujours de 12 millions de pixels.
    Sony continue donc de miser sur la taille des photosites pour favoriser la sensibilité, et promet une vitesse de lecture 2 fois supérieure à celle du capteur de l'Alpha 7S II, qui permettrait d’atteindre un niveau très contenu de rolling shutter (évalué à 3 fois moins par Sony).

    Le boîtier bénéficie également du nouveau processeur Bionz XR, qui repose en réalité sur deux processeurs combinés, un système qui s’annonce 8 fois plus rapide que le Bionz X.

    Sony annonce une dynamique de 15 stops en S-Log3, c’est-à-dire un diaph de plus que l’Alpha 7III et 3 de plus que l’Alpha 7S II !! (et autant que sur la toute récente caméra pro full frame Sony PXW-FX9...).

    Même si la dynamique réelle n’est jamais au niveau annoncé par le fabricant, on peut certainement espérer entre 12 et 13 diaphs de dynamique utile, ce qui serait un score extrêmement bon pour un appareil hybride, et un bond en qualité pour la gamme Alpha.

    Pas de Dual Iso pour l’Alpha 7S III, mais toujours une plage iso allant jusqu’à 409 600 en vidéo. La sensibilité est ici poussée encore un cran plus loin si on en croit les première images disponibles.

    L’ISO de base en S-Log3 a été largement revu à la baisse à 640 vs 1600 pour l’Aplha 7SII, ce qui pouvait s'avérer très casse pied en extérieur, surtout en l’absence de filtres ND sur les hybrides.

    SonyA7sIII-2.png

    Le profil S-Cinetone, recette développée pour le retour moniteur de la Venice, fait donc, après la FX9, son apparition sur les hybrides. Ce profil standard, donc diffusable sans étalonnage nécessaire, bénéficie d’une épaule de courbe lui permettant de conserver plus d’informations dans les hautes lumières que le REC709, sans pour autant pâtir d’une désaturation ou d’un manque de contraste. Le traitement des tons chairs a également fait l’objet d’un travail spécifique.

    Le gamma HLG ainsi que les Slog2 et 3 sont toujours disponibles, ainsi que 10 nouveaux profils “créatifs”.

    Côté résolution, l’Alpha 7S III ne va pas au delà du 4K mais offre de très hautes performances.

    En interne, le boîtier permet d’enregistrer en 4:2:2 10bit :
    • du 4K à 120 im/s avec un crop de 1,1
    • du 4K à 60 im/s sans crop
    • du FullHD à 240 im/s.

    3 codecs sont disponibles :
    • en 4K le HAVC XS, qui correspond à du HEVC/H.265, avec un débit réduit par 2
    • en 4K et FullHD, le XAVC S, qui correspond au AVC standard
    • EN 4K et FullHD, le XAVC-I, qui correspond au Intra frame pour la qualité la plus elevée (jusqu’à 500MB/s), s’enregistrant sur des cartes SD très rapides ou les cartes CF Express
    Un mode slow-motion est disponible à toutes les résolutions et fréquences d’images, qui va conformer directement l’image ralentie dans la caméra, tout en gardant l’autofocus actif.


    En externe via la sortie HDMI, le boîtier peut enregistrer du RAW en 4K en 60 im/s, avec enregistrement simultané possible en interne, pour un enregistrement de sécurité ou proxys.

    Pas d’enregistrement RAW en interne donc, et un RAW linéaire 16bit, comme sur la FX9. On devrait sans trop de surprise voir une annonce prochaine d’Atomos pour un enregistrement en ProRes RAW à partir de l’Alpha 7S III, comme attendu pour la FX9 via la mise à jour prochaine (octobre).

    Il faudra attendre les premiers tests pour savoir ce que contiendra le ProRes RAW issue de ces caméras (12 bit ? 16 bit ??) et la méthode utilisée par Apple pour compresser le très gros RAW fourni par Sony.


    La FullHD est oversamplée à partir de l’image 4K full frame. Ajouté à la taille élevée des photosites du capteur, cet over-sampling permet d’espérer une très belle qualité d’image en FullHD, avec un bruit globalement plus contenu et une nature de grain améliorée.

    Le boîtier est muni d’un nouveau système de refroidissement passif silencieux. Sony a déjà fait savoir que l’Alpha 7S III n’avait pas de problème de surchauffe et pouvait fonctionner plus d’une heure sans interruption en 4K 60p, et 30 minutes environ en 4K 120p.

    A noter donc que l’Alpha 7SII n’a pas de limitation de durée d’enregistrement en vidéo.

    L'enregistrement se fera sur deux slots, qui peuvent chacun accueillir une carte SD type UHS II ou une carte CF Express Type A. Il sera possible d’enregistrer en simultané ou en mode relais.

    SonyA7sIII-5.png

    L’Alpha 7S III bénéficie toujours de la stabilisation 5 axes, améliorée à une mesure de 5.5 stops vs 4.5 l’Alpha 7S II (équivalent calculé en nombre de diaphs en moins nécessaires pour obtenir une image nette).

    En mode vidéo, un mode supplémentaire de stabilisation électronique est activable (jusqu'en 60p pour la 4K), qui permettra d’améliorer encore la stabilisation en 4K moyennant un crop de 10% environ.

    Il est aussi possible d’enregistrer les données issues du capteur gyroscopique dans les meta-données, pour réaliser ce traitement en post-production (ce qui peut s’avérer plus prudent, la stabilisation électronique pouvant produire des effets non souhaités en fonction du type de mouvement, qui seront alors irrattrapables en post).


    Bien évidemment, ce nouvel Alpha bénéficie de la dernière génération d’autofocus disponible sur l’Alpha 7R IV : autofocus à détection de phase et de contraste, reconnaissance et suivi des yeux humains et animaux, couverture de 92% de la surface du capteur avec 759 points de détection de phase points complété par 425 points de détection de contraste.

    La fonction touch focus permet de sélectionner directement sur l’écran tactile l’objet à tracker, et de le modifier au cours d’une prise, même en mode focus manuel. La vitesse de transition et la sensibilité de l'AF sont réglables.


    SonyA7sIII-3.png
    Côté ergonomie, le boîtier est désormais équipé d’un écran de 3 pouces (7,5cm environ) pour 1,44 millions de pixels, complètement articulé, identique à celui de la caméra dédiée aux vlogueurs Sony ZV-1,

    Cet écran est tactile et permettra de naviguer au sein du tout nouveau menu développé pour l’occasion, avec notamment un filtre sur les options utiles quand on est en mode photo ou video.
    Attention aux gros doigts, l’écran n’étant pas bien grand, les lignes d’options et les boutons semblent vraiment petits !

    SonyA7sIII-4.png

    Par contre, en plein soleil, la luminosité du nouvel écran ne sera pas suffisante, il faudra se rabattre sur le viseur.

    Ce dernier a été amélioré, avec désormais 9,43 millions de pixels, soit une vraie résolution QXGA de 2048x1536 (ratio 4/3).


    Côté connectique, l’Alpha 7S III dispose :
    • d’un port USB-C permettant l’alimentation continue du boîtier ou la connexion à un adaptateur LAN
    • d’un port HDMI (le gros, le vrai, pas le mini ou le micro)
    • d’un port micro USB
    • d’une entrée et sortie jack
    Le boîtier supporte une connexion wi-fi 2.5 et 5 Ghz, et peut être contrôlé à distance.

    Le boîtier reprend le look de l’Alpha 7R IV, avec sa poignée grip et sa prise en main améliorée , avec des dimensions qui restent très proches, pour un poids contenu de 640g, soit un peu plus de 50g de plus que l'Alpha 7S II.

    L’Alphas 7S III est alimenté par des batteries NPFZ100, qui permet une autonomie de 600 photos ou 95 minutes de vidéo.

    Enfin, l'Alpha 7S III reste aussi un appareil photo, même si la résolution de 12.1 millions de pixels le place loin derrière les autres options du marché pour la photo.
    Le boîtier propose un mode rafale à 10 images par secondes, l’enregistrement en HEIF 8 ou 10bit (compression HEVC).


    L’Alpha Sony 7S III est commercialisé au prix de 4200 euros TTC, les premières livraisons sont attendues pour septembre en Europe, et au milieu du mois d’août dans le reste du monde.
    bcauchy, AQW333 et OPN ont recommandé ce message.

Partager cette page

► Commentaires 19

Vous ne souhaitez rien louper du Repaire ?

Dernières occasions

 

Dernières Occasions

 
Vous souhaitez annoncer sur le Repaire ? Contactez-nous