Samyang prépare des optiques anamorphiques qui ouvrent à T1.4

L'anamorphique abordable : Samyang s'engouffre dans le marché avec des objectifs ouvrant à T1.4

Publié par JeffreyC, le 5 Juillet 2018
  1. JeffreyC
    C'est officiel, ça a été annoncé sur le Korean Film Site (Kofic) : Samyang va produire des optiques anamorphiques qui ouvrent à T1.4, dont le facteur de compression anamorphique sera x2. Le type de monture n'est pas encore précisé. Mais la légende d'une photo sur le site de Kofic précise que l'objectif a été monté sur une Sony Venice. On peut donc supposer qu'il y aura au moins la monture PL et/ou E disponible(s).

    Samyang Anamorphic Lens 2.jpg
    La fameuse photo laissant apparaître des indices

    On gagnerait 1 diaph d'ouverture par rapport à la série Orion de la marque Atlas, qui elle n'ouvrait "qu'à" 2. La série "A" inclut 3 objectifs de 40mm, 65mm et 100mm, compression anamorphique x2, est disponible pour 7 995$.

    Chez SLR Magic, les objectifs anamorphiques Anamorphot-CINE Lens sont proposés entre 2 500$ pour le 35mm T2,4 monture MFT, et 5 400$ avec une monture PL. Le facteur de compression anamorphique est de x2 pour l'objectif MFT, et x1,33 pour l'objectif PL.

    La marque Cooke propose des optiques ouvrant à T2.8, avec un facteur de compression x2, et dont la plupart des modèles coûte 7 300$.

    On est bien loin des optiques Angénieux à 70 000€... Mais bien qu'on n'utilise pas des marques prestigieuses et cultes de l'univers cinéma, le charme de l'anamorphique devient un peu plus tangible.

    Le président de la firme Samyang a annoncé que ses optiques anamorphiques seront 2 fois moins chères que ses concurrents directs. Et on y croit.
    La firme Samyang avait déjà sorti une série d'optiques cinéma à moins de 2 000€ l'objectif (les XEEN), on peut donc s'attendre à un coût dans le même ordre de prix, si les concurrents directs auxquels ils font référence dans leur communiqué de presse sont bien SLR Magic et Atlas.

    samyang-50mm-anamorphic.jpg.optimal.jpg
    La belle bête annoncée

    Les optiques anamorphiques compressent l'image latéralement, ce qui permet une fois l'image étirée en post-production d'avoir un cadre très large. Cet étirement a également pour conséquence la déformation des bokeh, très prisée des chef-op et de plus en plus dans la sphère des videomakers.

    bokeh FairGaze.jpeg bokeh anamorphique panavision.jpg
    Bokeh "normal" Vs Bokeh anamorphique (©FaireGaze et Panavision)
    LilBounty a recommandé ce message

Partager cette page

On en parle sur les forums ! Réponses: 1, Dernier: 8 Juillet 2018