Nous suivre

Premiere Pro : Utilisation et optimisation des fichiers et dossiers

Comprendre le fonctionnement et optimiser l'organisation des données servant au montage avec Premiere Pro

Publié par ogt le 3 Décembre 2015 dans Autres articles
► Commentaires 49
    Recos : 15
    Vues : 29 566
  1. ogt
    Objet du document
    Ce document décrit l’utilisation des différents fichiers et dossiers utilisés en cours du montage par les différentes versions de Premiere Pro.

    Il propose ensuite une répartition de ces fichiers et dossiers sur différents supports, afin d’optimiser le fonctionnement, et d’améliorer les performances durant le montage et l’export.


    Rappels sur le fonctionnement de Premiere Pro.


    Premiere Pro CS5.5 , CS6 et versions CC

    Ce logiciel est largement paramétrable, et utilise différentes catégories de fichiers :
    • Un fichier Projet, dont le nom et l'emplacement sont définis dans le panneau "Nouveau projet" , extension .PRPROJ, par exemple Projet-Test.prproj
    Ce fichier est codé en XML dans les versions CS5.5 et CS6, et est en plus compressé (zippé) depuis les versions CC pour en réduire la taille.

    Il peut être visionné, voire édité, avec un utilitaire tel "ExtendScript Toolkit.exe" fourni dans le répertoire Adobe utilities (après décompression éventuelle).

    La version du projet est identifiée par un code projet (4ème ligne) :

    <?xml version="1.0" encoding="UTF-8" ?>
    <PremiereData Version="3">
    <Project ObjectRef="1"/>
    <Project ObjectID="1" ClassID="62ad66dd-0dcd-42da-a660-6d8fbde94876" Version="26" >

    Codes Projet Premiere Pro :

    version 7 .....................................15
    version PP2 ................................18
    Version CS3 ...............................19
    version CS4.................................22
    version CS5 ................................23
    version CS5.5 .............................24
    version CS6 ................................25
    version CS7 ...CC2013 ...............26
    version CS8.1..CC2014.1 ...........27
    version CS8.2..CC2014.2 ...........28
    version CS9... CC2015.0 ............29
    version CS9.2..CC2015.1 et 2 ....30
    version CS10.. CC2015 3 et 4 ....31
    version CS11.. CC2017.0............32
    version CS11.1 CC2017.1.2........33
    version CS12.. CC2018 ..............34
    version CS12.1 CC2018.1 ..........35


    Les projets sont compatibles ascendants, mais en général (sauf projets simples, en modifiant le code projet) pas descendant

    => on ne peut pas re-descendre un projet créé dans une version supérieure vers une version inférieure.

    PP_Nouveau-projet.JPG

    • Des fichiers de sauvegarde automatique (copie du fichier projet en cours) dont la fréquence est paramétrable dans le panneau "Préférences" : Enregistrement automatique,
    le dossier utilisé est :

    Adobe Premiere Pro Auto-Save, dans le même répertoire que celui du projet,
    ou dans un répertoire choisi par l'utilisateur depuis les versions CC :
    Panneau : "Réglage du projet" : Disques de travail
    PP_Sauvegarde.JPG

    PP_enr-auto.jpg

    • Les fichiers sources (Vidéos, Images, Audio, Musiques,…) dont l'emplacement est défini au moment de l'import de ces fichiers ( .AVI, .MPG, .M2TS, .MP3, …)
    Ces fichiers étant les plus accédés durant le montage, leur emplacement est fondamental pour les performances, en particulier lors du balayage de la timeline (voir chapitre Optimisation).

    • Des fichiers "cache" dont les descripteurs sont enregistrés dans une base de données (Base de données de caches de Médias, extension .MCDB),
    Et les fichiers suivants, enregistrés dans le répertoire Media Cache files
    . CFA (conformed audio file = pistes audio normalisées en 32 bits, (virgule flottante)
    . PEK (images de la forme d'onde dans les pistes audio)

    Ces deux répertoires sont paramétrables dans les options Media du Panneau "Préférences"

    Nota : si la case "Enregistrer, si possible, les fichiers médias en mémoire près des originaux" est cochée, les fichiers caches sont créés dans le dossier des sources.

    PP_Caches-medias.jpg

    Attention : depuis les dernières versions CC, il y a également un dossier de caches (fichiers .IMS) sous le répêrtoire utilisateur :
    C:\username\AppData\Roaming\Adobe\Common\Media Cache Files

    • Des fichiers de prévisualisation, qui sont le résultat du calcul des effets et transitions sur la time line (rendus lorsqu'il y a une ligne rouge au dessus de la timeline)
    Ces fichiers sont créés dans les répertoires définis par :
    - Prévisualisations Vidéos et
    - Prévisualisations Audio
    dans le panneau "Réglage du Projet" : Disques de Travail.

    • Des fichiers temporaires qui servent de liaison avec les autres modules (MediaEncoder, AfterEffects, Encore), ou de paramétrage lors des rendus et exports.
    Ces fichiers sont crées dans le répertoire de fichiers temporaire de l'utilisateur (défini par "les variables d'environnement" %TEMP% et %TMP%)

    PP_Temp.JPG

    • Des fichiers Exports qui sont le résultat du montage final exporté suivant le format choisi.
    L'emplacement est défini dans le panneau "Réglages d'exportation" : Nom de la sortie.

    Par défaut le nom du répertoire est celui du projet (ou le dernier utilisé avec le projet courant), le nom du fichier est celui de la séquence, incrémenté automatiquement s'il existe déjà.

    PP_export.jpg

    • Des fichiers de traces (Logs)
    Le fichier le plus intéressant concerne le détail du chargement des plugins, Plugin Loading.log, qui se trouve sous le répertoire, par exemple (version CC2015) :
    C:\Users\username\Application Data\Adobe\Premiere Pro\9.0

    • Des fichiers Plugins tierces parties
      Il y a deux familles de plugins :
    - ceux qui sont spécifiques à Premiere, et que l'on retrouve sous (cas CC2015) :
    C:\Program Files\Adobe\Adobe Premiere Pro CC 2015\Plug-ins\fr_FR

    - ceux qui sont communs à Premiere et AfterEffects, que l'on retrouve sous :
    C:\Program Files\Adobe\Common\Plug-ins\9.0\Mediacore

    • Des fichiers préférences, paramètres et pré-configuration
    Ces fichiers enregistrent les paramètres de l'utilisateur, et déterminent la présentation de l’espace de travail et les pré-configurations disponibles pour créer une nouvelle séquence ou faire un export.

    Ces différents paramétrages sont enregistrés, en fin de session dans différents fichiers :

    - le fichier projet (décrit plus haut)

    - les préférences de l’utilisateur : Adobe Premiere Pro Prefs, sous le répertoire de l'utilisateur :
    par ex : C:\Users\username\AppData\Roaming\Adobe\Premiere Pro\5.5\
    ou dans les versions CC sous :
    C:\Mes Documents\Adobe\Premiere Pro\7.0\Profile-username\

    - les options d’export personnalisées : par ex : Test_Perfs_H264-CS5.5.epr, sous par ex : C:\Users\username\AppData\Roaming\Adobe\Common\AME\5.5\Presets

    Ces fichiers sont écrits en XML, donc lisibles et modifiables par un simple éditeur de texte (sauf le fichier projet à partir des versions CC, qui est maintenant compressé ).



    Optimisation des performances avec Premiere Pro


    Outre les différents composants de l'ordinateur : puissance du CPU, Mémoire centrale, Carte graphique prenant en charge l'accélération matérielle (Cuda ou OpenCL), il est important de distribuer les différents fichiers et dossiers cités précédemment sur des supports physiques différents.
    Sans entrer dans le détail, pour faire du montage de clips AVCHD (typiquement produits par les camescopes récents) :

    1. Pour le CPU, un indice de performance assez représentatif pour le montage vidéo est publié par PassMark Software dans différentes tableaux, tel​
    On peut commencer à avoir des performances raisonnables avec un CPU d'indice supérieur à 4000, et on travaille correctement avec un CPU d'indice supérieur à 8000 pour de l'AVCHD en FHD (10000 mini en UHD, idéalement + de 12000 en 4K),
    Par exemple avec un Intel I7 2600K ou un AMD FX 8350, en FHD.

    2. Pour la mémoire :​
    Premiere utilise le mappage en mémoire de certains fichiers (appelé Virtual I-O) et donc peut utiliser toute la mémoire que lui attribue le système d'exploitaion.

    En général, avec la seule application Premiere active , on peut travailler très correctement avec 8 Go. 16 Go sont requis si l'on veut utiliser simultanément plusieurs applications (par ex Premiere + AfterEffets) et Premiere peut tirer partie de configurations plus conséquentes, en particulier dans le montage multi-cams, ou l'utilisation de plugins-tiers.
    Contrairement à une idée répandue, même si on dispose de beaucoup de mémoire, il faut toujours conserver un fichier d'échange (pagefile.sys) qu'il est conseillé de définir égal à la mémoire physique (le système de mappage de fichiers utilise aussi le fichier d'échange).

    3. Carte graphique :​
    Depuis la version CS5.5, et plus complètement dans les versions CC, Premiere s'appuie sur l'accélération graphique des processeurs parallèles disponibles sur les cartes graphique récentes (via les librairies Cuda ou OpenCL).
    Les gains de performances, en particulier lors de la lecture de la timeline, sont sensibles à partie de 512 coeurs.
    Actuellement les cartes Nvidia GTX 960 avec 1024 coeurs cuda, ou mieux la GTX 1060, avec 1280 cœurs cuda, présentent un excellent rapport qualité/prix.

    4. Fichiers et Dossiers
    Durant le montage, et particulièrement la phase d'édition et balayage de la timeline, de nombreux fichiers sont accédés simultanément, ceci est particulièrement sensible avec les vidéos des caméras modernes qui sont découpées en de nombreux petits fichiers.

    Donc la règle d'or consiste à essayer d'éclater les différentes catégories de fichiers sur des disques physiques différents afin de limiter les conflits d'accès (avec les codecs compressés modernes H264, H265, c'est plus le temps d'accès aux fichiers qui est un goulot d'étranglement, que les débits des disques qui en général sont largement suffisants).



    Configuration idéale du stockage des données avec Premiere Pro :


    1. Un disque réservé pour le système, et les applications (idéalement un SSD de 256 Go)​
    - Afin de ne pas mélanger les torchons et les serviettes, il faut sortir du disque système tous les répertoires spécifiques à l'utilisateur, (ceci permet de restaurer le disque système à partir d'une sauvegarde, sans impacter les fichiers utilisateur)

    - De nombreux article sur le Web décrivent ces processus d'optimisation de l'utilsation des SSD, (faire une recherche avec "optimisation SSD")

    . par exemple, tous les dossiers sous Bibliothèque, doivent être déplacés, cela se fait à partir de l'onglet Emplacement dans les propriétés de chaque dossier (Documents, Images, Vidéos, Musiques)

    PP_Documents.jpg

    . et si possible les 3 répertoires sous C:\Users\username\AppData,
    Mais cette opération est un peu plus complexe et nécessite un utilitaire de création de jonctions, voir
    http://schinagl.priv.at/nt/hardlinkshellext/linkshellextension_fr.html

    2. Un disque pour les fichiers utilisateurs, déplacés du disque système (voir ci-dessus)

    3. Une partition dédiée pour la pagination (fichier pagefile.sys) si le disque système est un SSD. Réserver une partition, en tête d'un disque peu utilisé, d'une taille équivalente à la mémoire réelle (même si cette mémoire est importante > 12 Go, Premiere fait du mappage des fichiers en mémoire –virtual-IO-, ce qui induit obligatoirement une écriture dans le fichier de pagination)

    4. Une partition dédiée aux fichiers temporaires du système et de l'application, également sur un disque peu utilisé. Tous ces fichiers peuvent être supprimés en fin de session.​
    Cela se paramètre dans l'onglet Variable d'Environnement du Panneau Paramètre système
    (voir au dessus)

    5. Un disque réservé pour tous les sources accédés durant le montage :​
    Les sources comprennent :
    - les clips vidéos,
    - les photos et images incorporées au montage
    - les musiques et bruitages rajoutés
    Il faut idéalement un SSD de taille suffisante pour contenir tous les sources du projet, qui seront alors copiés sur ce SSD à partir d'un disque classique (version archivée)
    Une fois le projet terminé, si nécessaire (pour manque de place) ce SSD sera reformaté pour accueillir les sources du projet suivant

    6. Un disque dédié pour les dossiers et fichiers caches créés lors de l'importation des sources​
    Ces fichier ne sont créés qu'une seule fois, mais constamment relus lors du balayage de la time line, ce qui crée des conflits d'accès s'ils se trouvent sur le même disque que les sources (sauf si sur même SSD, car alors les temps d'accès sont négligeable car pas de déplacement du bras de lecture)

    7. Un disque dédié pour les fichiers de prévisualisation :​
    Comme les sources et les caches, ces fichiers sont systématiquement relus lors de balayage de la timeline, et sont ré-écrit chaque fois que l'on fait un rendu après modification d'un paramètre d'un effet sur le clip correspondant.

    Si ces modifications sont peu fréquentes, on peut alors utiliser le même SSD que les sources,

    Avec les dernières versions de Premiere, la majorité des effets utilisant Cuda, le rendu de la timeline devient moins nécessaire, donc l'impact du placement de ces fichiers devient moins critique.

    8. Un disque dédié aux exports :​
    Typiquement, pendant la phase d'export :
    - on relit séquentiellement, les sources, et les caches, éventuellement les prévisualisations, si la case correspondante a été cochée.
    - on écrit séquentiellement les fichiers de sortie (Audio et Vidéo), puis on "muxe" ces 2 fichiers pour générer le fichier final.
    L'écriture séquentielle des fichiers export fait que les temps d'accès ne sont pas critiques, l'affectation sur un HDD standard est tout à fait suffisante.

    Cependant pour les films longs, le "remuxage" de l'audio et de la vidéo, se faisant sur le même disque, peut être assez long sur un HDD. Dans ce cas il est intéressant de mettre ces fichiers sur un SSD.

    9. Un ou plusieurs disques pour les sauvegardes et l'archivage
    Il est toujours désastreux, en cas d'incident (panne disque, virus, mise à jour intempestive du système ou des applications) de perdre le travail en cours ou des clips que l'on ne pourra pas refaire.

    Il faut donc :
    - assurer la sauvegarde du disque système, par une image copie, sur un support externe, avec un utilitaire adéquat (Acronis TrueImage, Easeus ToDo Backup, Paragon Backup & Recovery, …). Cela permet (par restauration) de revenir très rapidement à un état opérationnel.
    - archiver les sources originaux (pour modifications ultérieures du montage) ainsi que les exports des montages terminés. Cela peut être fait sur une seconde partition d'un disque dont la premiere partition a été utilisée par les fichiers cités plus haut, mais idéalement également sur un disque externe


    Configuration minimaliste (dégradée)


    Bien sûr, on ne dispose pas toujours dans sa configuration, d'autant de supports différents pour les fichiers, il faut donc faire des compromis :

    La configuration minimale, pour des performances acceptables, consiste quand même à séparer :
    - les fichiers système et applications (en conservant, le fichier d'échange et les temporaires)
    - les fichiers qui après chargement sont en lecture seule (sources, caches)
    - les fichiers qui sont en écriture (puis en lecture) tels les prévisualisations et surtout les exports
    Dans cette configuration, il est particulièrement recommandé d'utiliser un SSD pour le Système, et un SSD (ou partition de SSD, si on en a qu'un) pour les Sources et Caches.

    Ce type de configuration nécessite quand même un disque externe pour assurer les sauvegardes (indispensable si on veut travailler sérieusement) et l'archivage.


    Configuration intermédiaire :


    Toutes les possibilités existent entre la configuration minimaliste et la configuration idéale, en gardant à l'esprit que l'objectif est d'éviter les conflits d'accès sur le disque, donc de mettre sur un même disque que des fichiers qui ont une faible probabilité d'être accédés simultanément.

    Nota : Sauf sur les SSD, il est recommandé de défragmenter les disques utilisés avant de lancer un montage, et en particulier avant et après l'importation des fichiers sources, et après la création des fichiers Caches.

    Un excellent utilitaire (version gratuite) pour cela : DiskDefrag de Auslogics
    Utiliser l'option : Free space optimization, qui recompacte l'espace libre du disque.


    Contrôles du fonctionnement et de l'optimisation


    Le système d'exploitation fourni en général les outils pour surveiller les performances et détecter les goulots d'étranglement qui rendent le montage pénible et les temps de traitement démesurés.

    Ne pratiquant pas le Mac je ne citerai que des outils sur PC Windows, mais des outils équivalents existent sur Mac.

    Sous Windows, le Moniteur de Ressources C:\Windows\System32\resmon.exe, accessible en tapant resmon dans le panneau Executer, ou via l'onglet Performances du Gestionnaire de tâches, concentre, dans la vue d'ensemble, les principaux éléments intéressants.
    (trier les colonnes concernées par ordre décroissant).

    Pour un fonctionnement correct, et un montage fluide, il faut vérifier :
    1. Pour la partie Processeur : (colonnes Processeur et UC moyenne)​
    - pendant la simple lecture de la timeline, que le CPU utilisé par Premiere ne dépasse pas 50%, idéalement 20-30 %, ce qui laisse de la marge pour l'ajout d'effets, et la phase export.
    - Vérifier qu'il n'y a pas d'autres tâches actives qui pourraient consommer la ressource CPU abusivement (ne doivent pas dépasser quelques %)
    - Par contre, en phase export, le CPU utilisé par Premiere doit tourner entre 80 et 95%, indiquant qu'il n'y a pas d'autres ressources qui freinent l'utilisation du CPU.

    2. Pour la partie Mémoire : (colonne Fautes matérielles)​
    La taille de la mémoire réelle doit être suffisante pour qu'aucune application génère des fautes de pages matérielles, sur une période de quelques secondes. Si cette valeur devenait significative (> 10 p/s) sur une période prolongée, il sera nécessaire d'augmenter la mémoire réelle.

    3. Partie Disques : (colonne Temp de réponse)​
    Comme indiqué précédemment, il est important que les accès disques ne ralentissent pas le fonctionnement de Premiere.

    Il faut donc vérifier que dans la colonne Temps de réponse, aucun fichier utilisé par Premiere (en particulier Sources ou Caches) n'a un temps de réponse supérieur à 10 ms.
    La valeur idéale tourne autours de 3-4 ms, lorsqu'on utilise des SSD.

    4. Carte graphique :
    Le Moniteur de ressources de Windows ne donne aucune indication sur l'utilisation de la carte graphique. Il faut utiliser pour cela un petit utilitaire Gpu-Z, téléchargeable là
    L'onglet Sensors indique (cliquer sur le petit triangle et choisir valeur moyenne), entre autres :

    - la charge du GPU (GPU load) qui doit rester en dessous de 90-100 %, sinon le nombre de processeur parallèles est insuffisant.
    - l'utilisation de la mémoire, qui doit rester au moins 10% en dessous de la taille de la mémoire graphique de la carte.

    Voir exemple sur l'image ci-dessous : lecture de la timeline

    PP_Monitor.jpg

    PP_GpuZ.jpg

    D'autres logiciels d'analyse existent (tel HWiNFO64) mais nécessitent une customisation pour avoir des vues synthétiques.


    Tous compléments à ce document sont les bienvenus, en particulier concernant l'environnement MAC et les outils d'analyse disponibles sur ce système.
    JeanmichelP, Chris37, JeffreyC et 12 autres Repairenautes ont recommandé ce message.

Partager cette page

Dernières évaluations

  1. evd46
    evd46
    5/5,
    Cette information m'accompagnera avantageusement lors de l'amélioration de mon ordi devenue nécessaire après une amélioration de mon handicam.
    Seule chose qui ne m'est pas encore claire : est-ce que l'on peut remplacer les différents SSD par un SSD plus grand, partitionné en plusieurs disques virtuels sans perdre beaucoup de performance?
  2. Berlib
    Berlib
    5/5,
    Excellent article... qui m'a permis d'éviter l'achat d'un nouveau PC ! Bravo et merci !
  3. FabriceLM
    FabriceLM
    5/5,
    Indispensable pour une production fluide, merci.
  4. David06f
    David06f
    5/5,
    Très utile
► Commentaires 49

Vous ne souhaitez rien louper du Repaire ?

Vous souhaitez annoncer sur le Repaire ? Contactez-nous