module inscription newsletter haut de page forum mobile

Le prix 2020 dédié aux aspirants photojournalistes est lancé

La bourse Ian Parry Scholarship 2020 lance un appel à candidatures

Publié par Canon France le 6 Mai 2020 dans Actus Canon
► Commentaires 0
    Recos : 0
    Vues : 512
  1. Canon France
    [​IMG]
    Le prix Canon Award for Potential décerné dans le cadre de la bourse Ian Parry 2019 a distingué Jędrzej Nowicki, photojournaliste de Pologne, pour sa série consacrée aux réfugiés expulsés d'entrepôts en Serbie. Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark III (désormais remplacé par le Canon EOS 5D Mark IV) équipé d'un objectif Canon EF 16-35mm f/2.8L II USM (désormais remplacé par le Canon EF 16-35mm f/2.8L III USM) à 27 mm, 1/800 s, f/5,6 et ISO2500. © Jędrzej Nowicki


    La bourse Ian Parry 2020, concours annuel qui récompense les nouveaux talents dans le domaine du photojournalisme, est ouverte aux inscriptions.

    La bourse, qui fête cette année sa 30e édition, a été créée pour célébrer la vie et l'œuvre de Ian Parry, photojournaliste de 24 ans décédé en 1989 alors qu'il couvrait la révolution roumaine pour le Sunday Times. L'éditeur photo du journal de l'époque, Aidan Sullivan, et les amis et la famille de Ian, ont créé la bourse en sa mémoire. Depuis, c'est un tremplin majeur pour les jeunes photographes qui souhaitent se faire connaître dans ce secteur.

    La bourse est divisée en deux catégories : le prix Sunday Times Award for Achievement et le prix Canon Award for Potential. Elle est ouverte aux photographes de moins de 24 ans et à ceux qui suivent des cours de photographie à plein temps. Les participants doivent soumettre un portfolio de douze images accompagnées de légendes détaillées, ainsi qu'une proposition de projet à réaliser en cas d'obtention de la bourse.

    Les lauréats recevront chacun 3 500 $ pour les aider à réaliser leur projet, ainsi que la possibilité d'emprunter du matériel photographique Canon. Ils pourront également participer au programme Transmissions du festival international de photojournalisme Visa pour l'image de Perpignan, en France, et leurs images seront publiées dans le Sunday Times Magazine au Royaume-Uni.

    Le lauréat du prix Canon Award for Potential bénéficiera d'un programme de mentorat personnel d'un an avec le célèbre photojournaliste Jon Jones. Jon, qui a remporté deux prix du concours World Press Photo, a documenté des conflits dans le monde entier et est actuellement responsable de la photographie chez Tortoise Media. Le gagnant du prix Sunday Times Award for Achievement sera inscrit sur la liste finale des nominés pour la Joop Swart Masterclass du World Press Photo à Amsterdam. Tous les participants à la bourse 2020 pourront prendre part à une journée de lecture de portfolios à Londres avec des experts du secteur.


    [​IMG]
    Hkun Lat, photographe documentaire du Myanmar, a reçu une mention d'honneur en 2019. Son projet, The Peace House, s'intéresse à des membres de la rébellion kachin et de l'armée du Myanmar qui ont cessé le feu pour construire une cabane ensemble sur la ligne de front. Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark III (désormais remplacé par le Canon EOS 5D Mark IV) équipé d'un objectif Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM à 35 mm, 1/500 s, f/11 et ISO500. © Hkun Lat


    Le photojournaliste polonais Jędrzej Nowicki a remporté le prix Canon Award for Potential 2019 pour son projet consacré à l'expulsion de réfugiés d'entrepôts de Belgrade, en Serbie. Ce prix a permis à Jędrzej de financer un autre projet suivant la vie des membres de la communauté transgenre en Pologne. Par ailleurs, il a eu le plaisir de bénéficier du mentorat du photojournaliste norvégien de l'agence Magnum, Jonas Bendiksen.

    « Ce fut un moment incroyable pour moi, déclare-t-il. C'était la première fois que j'étais remarqué à l'échelle internationale et ma première vraie percée dans le monde photographique des grands. C'était merveilleux d'avoir la possibilité de travailler avec Jonas Bendiksen, qui est un photographe remarquable et un modèle pour moi. La bourse Ian Parry est bien plus qu'un simple prix, c'est l'occasion de se faire une place dans une famille extraordinaire. »

    Nanna Heitmann, Moscovite qui a remporté le prix Sunday Times Award for Achievement en 2019, a utilisé l'argent de la bourse pour continuer à travailler sur son projet Hiding from Baba Yaga. Ce projet, qui doit son nom à un personnage du folklore russe, documente la vie quotidienne de quelques-unes des communautés les plus isolées du monde le long du fleuve Ienisseï en Sibérie.

    Nanna explique que ce prix a signifié beaucoup pour elle. « C'est un sentiment magnifique de savoir que l'on vous soutient et que l'on a quelqu'un à qui parler et demander des conseils, explique-t-elle. Je le recommande vivement à tout jeune photographe. »

    Les prix sont décernés par un jury de personnalités de premier plan, dont fait partie le parrain de la bourse Sir Don McCullin. Le juge invité de cette année sera Fiona Rogers, directrice de la photographie et des opérations chez Webber Represents et conseillère auprès de la Royal Photographic Society. Elle a fait partie du jury d'importants concours photographiques et a récemment écrit un livre célébrant les femmes photographes contemporaines.

    Pour participer à la bourse Ian Parry 2020, rendez-vous sur le site www.ianparry.org/scholarship avant le 5 juillet 2020.

    Rédigé par Tamzin Wilks

Partager cette page

► Commentaires 0

Vous ne souhaitez rien louper du Repaire ?