module inscription newsletter haut de page forum mobile

Rejeter la notice

logo repaire

100 licences d'essai Edius X valables jusqu'au 30 Juin gratuites pour les Repairenautes !

Le guide du Tournage (Partie 3)

JCF nous livre ses conseils pour réussir ses tournages, extrait du livre 'mon guide du tournage' !

Publié par jcf le 28 Septembre 2003 dans Autres articles
► Commentaires 0
    Recos : 0
    Vues : 18 297
  1. jcf

    JCF nous livre ses conseils pour réussir ses tournages, extrait du livre "mon guide du tournage" !

    Cette dernière partie traite des micros, des conditions de tournage sans piedou sur pied, de la phychologie de l'opérateur de prise de vue.

     {include_content_item 2808} 

    Les micros

    Voscaméras DV sont généralement livrées avec un micro d'origine; cesmicros suffisent généralement pour la captation d'ambiance sonore, maissont inappropriés dès que la situation est critique, notamment lorsd'interviews ou de captation précises. Il faut alors utiliser d'autresmicros en fonction de vos besoins particuliers.

    Micro cravatte

    Pour l'interview (sans vent), le micro cravate est le micro idéal.

    Micro cravate TRAM avec pince, bonnette et pins pour fixation

     

    Positionnez votre micro cravate:
    pas de frottements,
    et pas trop loin de la bouche (ni trop près !)

     

    Les plus
    • Confort durant l'interview
    • Prise de son en environnement bruyant possible
    • Parfait pour une itv en solo
    • Fonctionne avec une alimentation autonome (pile) ou 48V
    Les moins
    • sensible au vent
    • visible à l'image
    • qualité sonore moyenne

    Il ne doit frotter sur aucun vêtement.

    On tolère sa présence dans l'image

    Sil'interlocuteur doit s'éloigner de vous et être autonome (une randonnéeà ski par exemple), vous pouvez utiliser un micro cravate sans fil(HF), qui va vous permettre de l'enregistrer sans fil entre lui etvotre caméra.

    Gamme Sennheiser HF

    Perche et micro canon

    Pourles prises de son intérieur et extérieur (plusieurs sources sons, prisede vue en mouvement …): une perche et son micro canon.

    Le Duo Opérateur de prise de vue et Ingénieur du son

     

    Sennheiser MKH 416 et sa bonnette (simple)

     

    Les plus
    • Qualité du son obtenue
    • Très sensible
    • Parfait pour une équipe en ENG
    • Directionnel
    Les moins
    • Saturation possible
    • sensible au vent (bonnette Rycote prévue à cet effet)
    • La distance origine du son – micro dépend du cadre image: captation plus facile en gros plan qu'en plan large
    • Nécessité d'être deux pour percher, ou remplacement du micro d'origine sur la caméra
    • Sensible à l'environnement sonore: dans un environnement très bruyant, une interview sera difficilement audible
    • Nécessite une alimentation en 48V (PD100, PD150)
    • Cher (de 800 à 1000 euros)
    • fragile

     

    On ne tolère pas sa présence dans l'image.

    Mkh416 sans et avec sa bonnette vent (rycote Windjammer)

    Pourles caméras qui ne proposent pas d'alimentation phantom 48V (TRV900,VX1000, VX2000, TRV950…), il existe un micro comparable en électretavec alimentation autonome: le Sennheiser K6, et des capsule cardio,supercardio, micro main…

    Micro main

    Dansdes conditions difficiles, et pour les micros trottoir ou lesenvironnements bruyants, un micro main type M88 est idéal (c'est letype de micro que l'on rencontre le plus souvent en radio).

    Beyerdynamic M88 ou M58 (moins sensible au toucher)

     

    Les plus
    • Micro dynamique: ne nécessite pas d'alimentation phantom
    • Increvable
    • Peu cher (moins de 300 Euros)
    • Ne sature pas (ou difficilement)
    • Peu sensible à l'environnement bruyant environnant
    • Ramène du son utilisable quelque soient les conditions d'enregistrement
    Les moins
    • Micro à utiliser à proximité de la source sonore, difficultés si l'on s'éloigne un tant soit peu
    • Qualité inférieure aux autres micros
    • Basse sensibilité

    On peut tolérer sa présence dans l'image lors d'interviews.

     

    Les connexions

    Choisir une entrée son:
    1 ambiance et 1 micro voix en XLR

     

    L'entrée 1 sur la piste 1 seulement (en 48V, niveau micro),
    et le micro additionnel sur la piste 2
    (Pas de 48V sur les micros dynamiques)

     

    Touche "Menu" pour accéder aux menus de la caméra,
    puis tournez la molette pour choisir une fonction,
    et cliquez SUR la molette pour entrer ou valider une fonction

     

    Réglez votre micro ambiance en auto (AGC sur ON) et votre micro voix en manuel (AGC sur OFF)

     

    Gestion séparée des niveaux canal 1 et 2
    quand les deux sont réglés en manuel

     

    Réglage du niveau audio en manuel:
    Appuyez sur Audio Level, puis réglez votre niveau en tournant la molette

     

    Le niveau audio apparaît: veillez à bien utiliser toute la latitude sonore (le niveau doit venir effleurer le 0 dB sans toucher la zone rouge !) en réglant le niveau d'entrée avec la molette: dans le cas présent, bonne niveau global avec des peaks entre -12 et 0 dB.

     

    Sortez du mode Audio Level:
    le niveau s'affiche sur l'écran

    Sur une PD100 ou une TRV900, le niveau audio en manuel se règle dans le menu:

    En passant du mode Auto au mode Manual, le niveau audio est réglable grâce à la molette (PD100)

     

    Le casque: indispensable pour entendre ronflettes, buzz et autres avions qui passent…

    Lorsquevous enregistrez, n'hésitez pas à stopper vos interlocuteurs si vousestimez que le niveau de bruit (la rue proche) est trop élevé parrapport au niveau du signal à enregistrer (la voix du personnage): le rapport signal sur bruitdoit être important pour que votre son se détache correctement del'ambiance; Le montage sera d'autant plus aisé ensuite.

    Vérifiez que vos pistes sont bien en 48 Khz.

    Réalisez vos captations en 48Khz, vérifiez que toutes vos sources sont homogènes.

     

    Le tournage sans pied (itv / Plans en marchant / Action…)

    Certainsplans ne nécessitent pas forcément l'utilisation d'un pied et donc unestabilité sans reproche; c'est le cas d'une interview dans la rue, oule suivi d'un personnage ou d'une action particulière (dans l'action),ou encore un plan subjectif qui simule la vision d'un individu.

    Stabilité et cadrage

    Lorsquevous filmez caméra à la main (ou à l'épaule), utilisez votre corps pourêtre le plus stable possible dans la durée; ne prenez pas une postureque vous ne pourrez pas tenir plus de 15 secondes si vous savez que leplan va durer, et sachez aussi utiliser votre environnement (mur,véhicule, sol…) pour stabiliser votre plan.

    Surcertains plans courts, vous pouvez gagner en stabilité en bloquantvotre respiration pendant l'enregistrement (Evitez les arrêts derespiration d'une durée supérieure à 30 minutes, c'est en général trèsmauvais signe si vous y arrivez, à moins de concourir pour leschampionnats d'apnée. si vous lisez ces lignes c'est que vous êtesencore en vie !).

    Un plan sans piedest souvent destiné à donner de la vie à votre document vidéo, il fautaussi qu'il soit réussi et vous ne rendiez pas malade vos spectateurs…

    Roulez correctement vos câbles pour éviter tout tracas et leur assurer une longue vie.

    Préparezvos éléments de tournage si vous devez être mobile, pour ne pas traînerderrière vous un pied lourd et de l'éclairage si vous devez courirderrière le sujet toute la journée.

     

    Le tournage avec pied (itv / Plans de coupe / Panoramiques / Zoom…)

    Unplan tourné avec un pied donne de la crédibilité à votre film: tous lesplans de coupe, d'illustration et le maximum des autres plans doit êtretourné, quand vous le pouvez, avec le pied. Le résultat se verra àl'écran, et fera la différence avec un document amateur.

    Légère plongée pour l'itv / Composez votre image à votre guise en créant un cadre clair et agréable: attention aux élément trop forts dans le cadre
    (un zèbre africain par exemple qui attire l'œil)

    Sivous décidez de réaliser un zoom ou un panoramique, utilisezobligatoirement un pied, sinon vous ne pourrez pas diffuser votrepanoramique.

    ->
    Panoramique gauche droite: obligation d'utiliser un pied!!

     

    Avant d'appuyer sur REC:

    • Vérifiez votre diaphragme (Zébra, avec l'aide du diaph auto de temps en temps pour vérifier la mesure de la caméra par rapport à son zébra à 70%)
    • vérifiez que la balance des blancs est correcte en comparant votre balance aux presets
    • Vérifiez votre point (Focus) en zoomant sur la personne ou l'objet, puis en recadrant ensuite
    • Ayez suffisamment de bande avant de commencer une longue interview
    • Faire un essai voix pour vérifier le niveau audio
    • Demander le silence autour de vous et prévenez l'entourage que vous allez lancer l'enregistrement

    Aprèsavoir éteint complètement la caméra, et pour éviter une saute de timecode et un trou de syncho sur la bande DV, nous nous conseillonsd'appuyer à chaque fois que vous rallumez la caméra avec la même bandeà l'intérieur sur la fonction "end search".

    Cettefonction permet de recaler la bande à la fin du dernier plan tourné, sila cassette n'a pas été éjectée. Si vous ne faites pas cela, votremontage sera plus difficile car l'ordinateur refusera de se recaler surune bande avec des coupures et des sautes de time code (et de synchrobien sur).

    En début de bande

    Ilfaut toujours commencer une bande neuve par 15 ou 20 secondes d'imagesd'amorce, car cette partie de la cassette ne sera pas utilisable lorsde la phase de montage. Vous pouvez en profiter pour enregistrer parexemple de la mire de barre avec un 1000 Hz, ce qui correspond à uneamorce orthodoxe en vidéo professionnelle si vous voulez respecter lesrègles de base.

    Menu: Colour bar sur ON: enregistrez 20 secondes en amorce de cassette


    Sinon, 15 secondes minimum d'images quelconques feront l'affaire: Nejamais commencer la bande avec le début d'une interview très importante!

    Le "tout manuel": le contrôle total de la caméra

    Mise au point (focus, la main), Diaphragme (F2.8), Shutter (50), Blanc (preset 3200°K) et Gain (0db) sont affichés sur l'écran:
    La caméra est entièrement en manuel !

    Sivotre caméscope ne réagit pas comme vous le désirez (point oudiaphragme qui pompe…), débrayez toutes les fonctions en manuel, etcorrigez le tir avant de finir vos plans.

    La solution "SOS" catastrophe

    Lorsquevous êtes trop pressé par le temps, mettez votre caméscope en Auto,vous arriverez en règle générale à ramener des images que vous pourrezexploiter si vous n'êtes pas dans des conditions extrêmes (contre jour,plusieurs sources lumineuses différentes, plusieurs plans en profondeurde champ…).

    La caméra en AUTO LOCK: tout en automatique pour l'urgence et la panique !

    N'oublierpas de choisir le format d'enregistrement DV avant votre tournage, pouréviter par exemple d'aléatoires problèmes de compatibilité aveccertains lecteurs DV grand public:

    DV ou DV CAM: seule la vitesse de défilement change,
    et la fiabilité

     

    Dans le menu, désactivez le témoin rouge d'enregistrement (Tally) pour ne pas informer obligatoirement votre entourage du déclenchement de votre caméra

     

    Psychologie de l'opérateur de prise de vue

    - Essayezde vous faire oublier (discret autant que possible), c'est l'action quiprime, pas votre présence en tant que star de la caméra !

    - Sivous devez filmer un spectacle, habillez vous avec des vêtements noirs,de manière à passer le plus inaperçu possible (teeshirt-pantalon-chaussures: tout en noir).

    - Dansvos interviews, ne traumatisez pas la personne interviewée; donnez desdirections globales, mais laissez la personne prendre son rythme et samanière de parler, sinon vous risquez de la bloquer.

    - Faitesattention à votre environnement: respectez les gens, les objets, lesambiances, sans tout détruire par vos gestes ou vos paroles…

    - Gagnezla confiance des personnes chez qui vous allez tourner; parfoisplusieurs rendez-vous préalable sont nécessaires pour établir un climatde confiance, et pour vous ouvrir les portes: éviter le zoo ou lepillage d"images et de sons…

    - Itv:tout en conservant le naturel des personnes interviewées, n'hésitez pasà les couper si quelque chose ne va pas: la personne s'éloigne trop dusujet, un moteur de voiture parasite votre prise de son, un objet dansle cadre n'est pas souhaitable… Mieux vaut cesser de tourner maintenantet reprendre tout de suite que de se retrouver plus tard avec desmatériaux inutilisables…

    - Refaireles mauvaises prises même si vous sentez que vous tirez un petit peusur la corde (tout est affaire de diplomatie…)

    - Observezconstamment ce qui se passe autour de vous (une autre action à coté,votre présence à un endroit précis gène,…

    - Mêmesi le sujet ne vous passionne pas, faites semblant d'être intéressé :vous devez laisser les portes ouvertes avec vos interlocuteurs, car ilsdétiennent les clefs de la réussite de votre film. Ne provoquez jamaisde fermeture de portes…

    - Quand voustournez, informez vos interlocuteurs sur ce que vous faites: "attentionça tourne", "un instant", "allez y quand vous voulez"… Si une interviewse passe mal, ce n'est pas la faute de votre invité, mais c'est lafaute de votre gestion de l'interview !

    - aisseztoujours quelques secondes de respiration entre les différentes prises,les différentes questions, et demandez à vos interlocuteurs qu'ilsreprennent la fin de vos questions dans leurs réponses, en laissant desespaces entre les phrases et les réponse (gare au montage !...)

    - Bref, essayez de vous faire aimer, pas détester !...

    Jean-Charles Fouché septembre 2003

     

    [extrait du livre "Mon guide du tournage montage" aux éditions Baie des anges]  

     

    {include_content_item 1016} 

Partager cette page

► Commentaires 0

Vous ne souhaitez rien louper du Repaire ?

Vous souhaitez annoncer sur le Repaire ? Contactez-nous