Nous suivre

GH4 Venus Engine 9AHD - le nouveau processeur d'images Panasonic

A propos du GH4, Forest reprend et commente pour nous toutes les nouveautés annoncées par Panasonic dans la nouvelle version du moteur de traitement d'image

Publié par Forest Finbow le 11 Avril 2014 dans Autres articles
► Discussion 0
    Recos : 0
    Vues : 7 926
  1. Forest Finbow


    A propos du GH4, Forest reprend et commente pour nous toutes les nouveautés annoncées par Panasonic dans la nouvelle version du moteur de traitement d'image "maison" : le processeur Venus Engine 9AHD. Ce qu'il faudra tester, ce qui innove, ce qui surprend...

     

     

    Le nouveau Venus Engine 9AHD

    (Attention mode geek activé c'est un peu technique ! ) 


    C'est l'algorithme de débayerisation qui ne cesse d'évoluer et intègre désormais des technologies de pointes surprenantes pour du temps réel :

    • Une réduction de bruit conservant mieux les détails en analysant les fréquences dans l'image. Ça ressemble donc aux algos wavelets ou DCT que l'on trouve dans les caméscopes très haut de gamme (PDW-700 chez Sony par exemple). 

    • D'après leurs dires la débayerisation est également plus précise sur les très hautes fréquences (ils évoquent les cheveux
      comme exemple). Ceux qui ont essayé de tourner en RAW avec le 5D mk III savent que la différence de piqué est saisissante panasonic-GH4-VenusEngineentre la débayerisation à la volée du boitier lors de l'enregistrement vidéo et celle faite en software lors du développement du RAW, le potentiel est là, nous sommes impatients de vérifier ça.

    • Annonce saisissante : l'algo est capable de réduire la perte de définition due à la diffraction qui apparaît sur les diaphs très fermés. Comment ça marche, mystère, mais c'est assurément une bonne nouvelle, notamment en photographie où certaines personnes aiment travailler à l'hyperfocale pour se dispenser de faire la mise au point et où le piqué est critique à 16 Mpixels !

    • Il est indiqué que ce nouveau débayeriseur augmente la gradation dans les sensibilités faibles (vraisemblablement ISO 100, 125 et 160). Logiquement un des effets pervers du gain négatif (tout ce qui est en dessous du 0db analogique soit ISO 200 ici) est de provoquer artificiellement une perte de quantification et de dynamique au profit d'une image moins bruitée. Le Venus Engine annonce permettre de gagner 1/3 de la gradation théoriquement perdue, soit une dynamique réduite de 2/3 de diaph à ISO 100 contre 1 diaph entier avec les algos plus anciens.

    • Une meilleure maîtrise couleur est également annoncée, avec une reproduction plus fidèle et surtout des contrôles de débayerisation plus poussés avec un contrôle sur 16 axes couleurs (Saturation/Luminosité/Teinte)

    • Il n'est fait aucune mention nullement part de l'aliasing, il va falloir tester tout ça. Potentiellement le Venus Engine semble pouvoir traiter un assez grand nombre de pixels/seconde, et l'accent est mis régulièrement sur la qualité et le naturel des images. Même si ça semble surtout concerner la couleur et le contraste de l'image, il se peut que ces affirmations s'étendent aussi au piqué.

    Ce nouveau moteur d'image promet beaucoup, nous verrons s'il tient tout cela. Cela montre à tout le moins la capacité d'innovation du constructeur d'une part et aussi le soin apporté à ce nouveau type de produits hybrides low-cost à très haute performances.

    Forest Finbow

     forum-icon3 Discutons-en sur le forum ! Discussion sur le GH4

     

Partager cette page

Vous ne souhaitez rien louper du Repaire ?

Vous souhaitez annoncer sur le Repaire ? Contactez-nous