module inscription newsletter haut de page forum mobile

Rejeter la notice

Atelier Argentique 15 & 16 novembre à Paris 
Préparez-vous à votre premier tournage film avec cet atelier pratique de deux jours intensifs !
Rejeter la notice

2 dernières places - Atelier Fairlight les 11&12 Octobre avec Damien Favreau
Exploitez les outils puissants de mixage et de correction de Fairlight, et optimisez la qualité audio de vos projets !
Rejeter la notice

ateliers live resolve avec forest

NOUVEAU : Ateliers Live Resolve - Formez-vous en ligne tous les mois avec Forest !
Progressez rapidement avec ces ateliers mensuels de 3 heures. Prochaine session le 5 octobre de 18h à 21h

Découvrez trois optiques “vintage” aux rendus et aux prix différents

Voici un comparatif de trois optiques anciennes 50mm Canon FD 1ère gen, Leica Summicron-R et Minolta AF

Publié par Nedugo le 2 Septembre 2022 dans Tests
► Commentaires 1
    Recos : 1
    Vues : 986
  1. Nedugo
    L'intérêt pour les anciennes optiques se fait de plus en plus fort. On y cherche le moyen d’imprimer un look à son image, tout en bénéficiant d’une structure complètement mécanique, particulièrement adaptée aux usages vidéo. La conception de ces optiques anciennes, se rapprochant de celle des optiques cinéma, séduit les techniciens de l’audiovisuel. Ces derniers ont ainsi donné un second souffle à certains modèles, jusqu'à faire monter les prix du marché de l’occasion, parfois même de façon spectaculaire sur certaines optiques.

    Le marché de l’optique d’occasion étant très disparate, le rapport qualité/prix se pose comme une question nécessaire. Pour autant, la qualité optique intrinsèque n’est pas le seul paramètre à prendre en compte dans cette équation. Il faut également penser à la rareté du matériel, son état, sa conservation, sa place dans une série optique, sa possibilité d'entretien, sa précision mécanique, ses traitements, son poids, sa taille etc..

    Très intéressé par tout ce qui touche à la technique audiovisuelle (optique, photo, développement argentique…), je suis de près l’évolution du marché d’occasion. J’ai en ma possession trois optiques anciennes, de même focale (50mm), qui s’avèrent être très différentes dans l'intérêt que leur porte le “marché”.

    Canon FD 50mm f/1.4 Chrome Nose (1ère génération)
    • optique rare et recherchée par certains collectionneurs
    • valeur actuelle en occasion (prix variables selon l’état) : 100€ - 150€
    Leica Summicron-R 50mm (2ème génération)
    • optique très cotée et recherchée pour la confection de série
    • valeur actuelle en occasion (prix variables selon l’état) : 600€ - 900€
    Minolta Af 50mm f/2.8 Macro (1ère version)
    • optique historique peu recherchée et peu coûteuse mais qui, on le verra, ne manque pas d’intérêt
    • valeur actuelle en occasion (prix variables selon l’état) : 60€-100€
    J’ai profité de mon passage au Repaire pour passer ces optiques à la Testbox afin de pouvoir vous partager ce (modeste) comparatif. Il vous permettra, je l'espère, de vous faire un début d’opinion sur ces modèles et vous aider dans votre réflexion si vous avez pour projet d’acquérir des optiques anciennes.

    Les optiques ont été testées sur un Panasonic GH4 - Coefficient multiplicateur x2 en raison de capteur Micro4/3, montées à l’aide de bagues d’adaptation neutres.
    Photos compression minimale jpeg – 4608x2592px 96ppp
    Retrouvez un lien vers les images non compressées en fin d'article
    Des disparités entre les optiques d’une même année de fabrication peuvent être constatées dans la mesure où l’état d’utilisation peut affecter le matériel. Les tolérances d’usinage pour certaines marques peuvent être permissives.


    Canon FD 50mm f/1.4 Chrome Nose


    Optique de 6 groupes de 7 éléments (Comme les autres canon FD et FL (2ème génération) 50mm f/1.4)
    Introduit en 1971 jusqu’en 1973

    canon FD.JPG
    Annonçant la fin des Canon FL, la gamme FD sort pour présenter le légendaire Canon F-1.

    Première version des optiques Canon de monture FD, les plus rares, la bague avant n'est pas peinte. Aucune information fiable sur le traitement des lentilles, mais il ne semble pas s’agir de la nomination SC (Spectra Coating), malgré ce qui a souvent été affirmé.

    Comparée aux versions plus communes, celle-ci est plus lourde et plus solide grâce à sa conception métallique. On retrouve aussi le système « breach look », qui correspond à la bague arrière, servant au verrouillage de la monture (au lieu de tourner l’optique). Ce système a été gardé sur les FD 2eme génération et abandonné à l'arrivée des New FD.

    Aujourd'hui la gamme de Canon FD a des écarts de prix très importants et certains modèles se vendent plus de 10 000€. Ces différences de cote s'expliquent essentiellement par la mythologie autour des optiques K35. Les K35 Canon sont une série d’optique très réputée, ayant servis au tournage de nombreux grands films (Alien, Barry Lindon, Manchester by the sea...). Aujourd’hui, la valise de K35 peut se vendre autour des 100 000$. Au sein de la gamme Canon FD, certaines focales partagent des similitudes avec les K35, ce qui a eu pour effet de leur apporter une aura supplémentaire.

    Rendu



    canon_1.4.JPG
    Canon FD 50mm f/1.4

    canon_2.8 - Copie.jpg
    Canon FD 50mm f/2.8

    canon_5.6 - Copie.JPG
    Canon FD 50mm f/5.6

    canon_11 - Copie.JPG
    Canon FD 50mm f/11
    On note d’abord une forte différence entre une image à 1.4 et 2.8. La netteté s'accroît drastiquement et les couleurs changent. On voit comme un voile violet sur l’image à 1.4. Les hautes lumières bavent et un effet de glow se ressent fortement.

    A partir de 2.8 les performances deviennent satisfaisantes, et le rendu est moins vignetté. Je reviendrai très peu sur le rendu à plus petite ouverture, car dépassé f/5.6 les caractéristiques visuelles des optiques deviennent assez semblables. C’est alors l’ergonomie et la place qu’une optique peut prendre au sein d’une série qui rentre alors en jeu.

    Leica Summicron-R 50mm II


    Optique de 4 groupes de 6 éléments
    Introduit en 1976 jusqu’en 2009 (deuxième version)

    leica.JPG
    Optiques fabriquées pour les boitiers réflex de la gamme R de Leica, elles furent longtemps mises de côté et moins bien vues que la célèbre gamme M de la marque.
    Les optiques ont été pendant un temps assemblées au Canada et au Portugal ce qui n’a pas aidé leur image aux yeux des « Leicaistes ». En effet, Leica étant une marque avant tout de collectionneur, des détails comme cela impacte la cote d’une optique. Au-delà de la qualité des optiques, la réputation de la marque tient aussi de sa fabrication située en Allemagne.

    Les gammes R et M sont bien souvent identiques optiquement et leur différence de carrossage vient uniquement du boîtier sur lequel les optiques seront montées. La gamme M propose des optiques plus compactes pour les boîtiers sans miroir de la marque, tandis que la gamme R possède des optiques plus grosses et plus lourdes pour répondre aux caractéristiques des boîtiers R.

    Aujourd’hui, la cote augmente avec l’intérêt porté par les personnes du milieu de l’audiovisuel à la recherche d’un look vintage avec d’excellente performance. La gamme R offre un large choix de focal fixe.

    Rendu



    leica_2.0.JPG
    Leica Summicron-R 50mm f/2

    leica_2.8.JPG
    Leica Summicron-R 50mm f/2.8

    leica_5.6.JPG
    Leica Summicron-R 50mm f/5.6

    leica_11.JPG
    Leica Summicron-R 50mm f/11

    A pleine ouverture le rendu est correct, peu de vignettage et peu d’aberration chromatique, on note tout de même du glow sur les écharpes dorées. Ce problème disparaît à 2.8.
    Les couleurs sont assez proches de celles obtenues avec le Canon.

    Minolta AF 50mm f/2.8 Macro


    Optique de 6 groupes de 7 éléments
    Système à deux lentilles flottantes pour un rapport 1:1 – 0.2m
    Introduit en 1985 jusqu’en 1993 (première version)

    minolta.JPG
    Première optique macro autofocus, le 50mm Minolta AF est présenté en même temps que le Minolta MAXXUM 7000 (premier reflex autofocus). Cette monture Minolta AF est identique à la monture Sony A ce qui rend l’optique utilisable sur certains Sony a6000. Construite avec du plastique pour l'extérieur, l'optique reste assez lourde. Bien que AF, elle peut également être utilisée manuellement. La bague de mise au point est par contre très petite. Dû à ses caractéristiques macro, l’écart de mise au point entre l’infini et 1 m, représente moins de 5°.

    Rendu



    minolta_2.8.JPG
    Minolta AF 50mm f/2.8

    minolta_5.6.JPG
    Minolta AF 50mm f/5.6

    minolta_11.JPG
    Minolta AF 50mm f/11
    Le rendu est détaillé dès la pleine ouverture à 2.8. On note cependant une dominance rouge.

    Comparatif couleurs, définition et textures


    Comparatifs Couleurs V2.png
    Quand on observe les chartes de couleur de plus près, les différences ne sont pas flagrantes. Le Minolta propose un bleu (2ème patch en partant du haut/gauche) légèrement plus profond, qui tire vers les violets, que le Canon et le Leica. En fermant le diaphragme, on n’observe pas de changement flagrant dans les teintes.​
    Comparatifs Mesure V2.png
    On retrouve ces teintes sur les mires de résolution du Minolta, notamment sur le orange du titrage “4K”. Le Canon FD, quant à lui, présente une image plus homogène en terme de couleur.

    En ce qui concerne la définition, c’est l’optique Leica qui est en tête. Malgré une différence d’âge de 20 ans, le Minolta reste très similaire au Canon FD.
    Texture Comparatifs.png
    Enfin, en analysant cette capture et en particulier le reflet de lumière sur la montre, on arrive à identifier du glow bleu du Minolta. L’optique a tendance à souligner des hautes lumières d’une teinte bleu. Tendance que l’on retrouve également sur les hautes lumières du Leica, tandis que le Canon FD tire vers le rouge.
    On retrouve sur les textures, l’aspect plus piqué du Leica.

    Conclusion


    Malgré leurs dates de fabrication et leurs formules optiques différentes, on retrouve, pour chaque modèle, une sensation de netteté assez similaire à f/2.8. Les écarts colorimétriques s'expliquent par les différences de traitement anti-reflet.

    Cependant, le Canon FD, le Leica et le Minolta se distinguent véritablement par leurs rendus de flou et leur capacité à contraster. Leurs matériaux définissent également le confort d’utilisation. Ces différences expliquent les écarts de prix :
    • Les Leica R, modèle le plus cher des trois, sont recherchés pour leur choix de focales et leur confort. Leur construction très mécanique, permet de les réparer facilement.
    • Les Canon Chrome Nose sont également demandés sur le marché de l’occasion, mais n’offrant pas un grand choix de focales (35mm f/2, 135mm f/3.5, 50mm f/1.4, 50mm f/1.8 et 28 f/3.5), une série est compliquée à mettre au point.
    • Les Minolta AF, bien que performants, sont très contraignants dans leur utilisation. Leurs systèmes AF les rendent presque impossible à réparer.
    Personnellement j’ai beaucoup de plaisir à utiliser l’optique Minolta, je l'utilise très régulièrement pour filmer de petites mécaniques en macro. Optiquement, elle se défend très bien pour son prix par rapport aux autres optiques présentées ici.

    Le Leica et le Canon sont deux modèles que je conserve dans ma collection mais que j’utilise plus rarement, ils me servent principalement à la photographie argentique avec des boîtiers compatibles.

    L’état de ces optiques est excellent, les bagues sont douces et précises, et leurs éléments optique n’ont pas de défauts. Leur utilisation est super agréable dans ces conditions.

    Enfin, si le marché des optiques d’occasion vous intéresse, je vous conseille de traîner sur les sites comme Ebay qui répertorie les offres actuelles. En utilisant l’outil “tri par vente réussies” vous aurez une idée du prix auquel les modèles se vendent.


    Vous pouvez consulter les photos de la Testbox dans leur définition originale en cliquant sur les liens ci-dessous :
    https://www.repaire.net/forums/images/big/test-50mm-vintage/canon_1.4.JPG https://www.repaire.net/forums/images/big/test-50mm-vintage/canon_2.8.JPG https://www.repaire.net/forums/images/big/test-50mm-vintage/canon_5.6.JPG https://www.repaire.net/forums/images/big/test-50mm-vintage/canon_11.JPG https://www.repaire.net/forums/images/big/test-50mm-vintage/leica_2.0.JPG https://www.repaire.net/forums/images/big/test-50mm-vintage/leica_2.8.JPG https://www.repaire.net/forums/images/big/test-50mm-vintage/leica_5.6.JPG https://www.repaire.net/forums/images/big/test-50mm-vintage/leica_11.JPG https://www.repaire.net/forums/images/big/test-50mm-vintage/minolta_2.8.JPG https://www.repaire.net/forums/images/big/test-50mm-vintage/minolta_5.6.JPG https://www.repaire.net/forums/images/big/test-50mm-vintage/minolta_11.JPG

    Vous retrouverez en dessous de cet article, des photos prises avec les trois optiques en extérieur.
    Si vous avez des précisions à offrir ou des questions à poser, n’hésitez pas, je serai ravi de vous lire ;)

    Images

    1. canon 1.jpg
    2. canon 2.jpg
    3. canon 3.jpg
    4. leica 1.jpg
    5. leica 2.jpg
    6. leica 3.jpg
    7. minolta 1.jpg
    8. minolta 2.jpg
    9. minolta 3.jpg
    homero a recommandé ce message

Partager cette page

► Commentaires 1

Vous ne souhaitez rien louper du Repaire ?

Dernières occasions

 

Dernières Occasions

Dernières Formations

 
Vous souhaitez annoncer sur le Repaire ? Contactez-nous