Nous suivre

Rejeter la notice

Illustration Event Raw C200--- Conf/Atelier/Apéro gratuit ----
Tourner en Raw avec une C200
Le jeudi 12 Déc à 17h
>> Toutes les infos <<

[Débutant] Chef Opérateur - Acheter son matériel ?

Faut-il acheter son matériel ? Quel matériel acheter à quel stade de sa carrière pro ?

Publié par Clovis le 7 Juin 2019 dans Autres articles
► Commentaires 4
    Recos : 4
    Vues : 2 082
  1. Clovis
    Parce que c'est probablement la question que nous entendons le plus souvent dans notre service de location, nous avons réalisé cette vidéo qui devrait pouvoir apporter quelques éléments de réponse à ceux d'entre vous dont l'usage est en train d'évoluer vers le professionnel et qui se posent la question fatidique : dois-je acheter mon matériel ? Et si oui, lequel...

    Sachant une bonne fois pour toutes qu'il n'est aucunement besoin d'acheter quoique ce soit pour devenir et exercer la profession de chef opérateur ou réalisateur, je vous propose pour chaque étape du parcours amateur puis professionnel quelques choix pertinents sur ce qu'il convient d'acheter et ce qu'il est préférable de ne pas acheter..



    Autour du parcours théorique d'un chef opérateur (lire la ligne de temps de gauche à droite du schéma), de ses débuts en tant que vidéaste/cinéaste amateur (films de copains, mariage famille ou amis,etc,) jusqu'aux projets les plus coûteux et exigeants (fiction, docu pro, pub télé) cette vidéo vous propose les pistes de matériels.

    2019-06-06_1312.png

    En début de parcours pro, quand vous commencez à être rémunéré pour réaliser des vidéos de mariages ou encore un peu d'institutionnel dans le réseau amical ou familial mais pour des budgets très réduits, deux choix s'offre a vous:
    -Utiliser la matériel que votre famille/amis voudrait bien vous prêter si vous n'en avezpas.
    OU
    Vous équiper avec un premier kit polyvalent abordable, qui va permettre de répondre à la plupart de vos besoins :
    - un boîtier photo/vidéo de 500 à 1000€
    - une optique zoom (500€)
    - un stabilisateur d'entrée de gamme mécanique
    - un follow-focus
    - un kit mandarine (beaucoup moins cher que les LED)
    Budget total de 2000 à 2500€

    A ce stade, ça n'a pas de sens de louer du matériel, les budgets des projets pro ne sont pas suffisants.

    A ce niveau, vous pouvez commencer à vous demander si vous n'investiriez pas dans 3 outils qui vous accompagneront tout au long de votre carrière :

    2019-06-06_1314.png
    - un verre de contraste, une sorte de monocle qui permet de pouvoir regarder une source lumineuse très forte (comme les nuages autour du soleil) sans se faire mal aux yeux.
    Un exemple ici ou encore ici

    2019-06-06_1317.png
    - une cellule (ou posemètre), pour quantifier l'intensité lumineuse, la température d'une lumière.
    Des exemples ici

    - un Leatherman, l'outil indispensable sur les tournages.
    Des exemples ici

    2019-06-06_1344_001.png

    Quand l'activité rémunérée devient plus régulière et que les budgets commencent à devenir un peu plus conséquent, je vous propose de passer à un kit plus qualitatif :
    - boîtier photo/vidéo entre 1000 et 3000€ (en gros du GH4 jusqu'a Sony A7III)
    - optique zoom de 1000 à 2000€ (idéalement un 24-105mm ou un 24-70mm)
    - une optique fixe de type 50mm

    Si l'activité professionnelle est hétéroclite, avec à la fois du reportage et des vidéos plus posées et qualitatives, on peut se poser à cette étape de louer son matériel (caméra, lumière, supports, stabilisation, machinerie) pour l'activité la moins régulière (et/ou la plus rémunératrice).

    Le point important à retenir est d'éviter d'investir de façon trop importante à ce stade du parcours pro car les caméras sont rapidement obsolètes ou pourraient ne plus correspondre à son besoin en fonction du type de vidéo sur lesquelles on va se spécialiser.

    Le matériel dans lequel il peut être intéressant d'investir à ce stade car utile dans la plupart des configurations :
    - un trépied de bonne qualité
    - un kit de lumières LED

    Pour un usage exclusivement "mariage", ce sera plutôt:
    - une caméra à haute sensibilité (qui tourne en basse luminosité comme a7sII, a7III, a7sIII)
    - une minette LED
    - un petit micro HF ou main
    - en option fortement recommandée: un monopode et un stabilisateur

    2019-06-06_1301.png

    L'activité pro monte en gamme, avec des projets dont les budgets sont au-dessus de 5 000€ : faut-il monter en gamme en investissant dans une caméra pro ?

    A mon avis il sera alors plus judicieux d'investir dans une série d'optiques, qui servira tout au long de la carrière, plutôt que dans une caméra.

    > Parce que passer le cap des projets fauchés, un chef opérateur n'est pas nécessairement embauché parce qu'il détient une caméra mais d'abord pour sa compétence.
    > Parce que la caméra achetée ne répondra pas nécessairement aux besoins de tous les tournages, et auquel cas la production louera une caméra (et vous n'amortirez pas assez rapidement votre matériel)
    > Parce que la technologie évolue très vite, et qu'une caméra risque d'être obsolète rapidement

    Dans tous les cas, mon expérience me fait vous recommander d'acheter tout de même une minette LED RGB, un accessoire qui vous sera utile à tout instant vu sa versatilité et sa compacité.

    En vente ici

    2019-06-06_1346.png

    Que pensez-vous de ces recommandations ?
    Quelle est votre propre expérience ? A quel stade de votre carrière avez-vous investi ?
    cv21, JeffreyC, AQW333 et 1 autre Repairenaute ont recommandé ce message.

Partager cette page

► Commentaires 4

Vous ne souhaitez rien louper du Repaire ?

Vous souhaitez annoncer sur le Repaire ? Contactez-nous