Nous suivre

  1. Découvrez notre vidéo de formation / test sur la Canon XF705 !
    Son capteur, son codec H265, son autofocus, ses gammas, le C-Log3, ses forces et ses limites, vous saurez tout ! Toutes les infos

    Rejeter la notice

DaVinci Resolve 16 : nouvel onglet Cut, fonctions IA, on fait le point sur les nouveautés !

Blackmagic cible désormais aussi les Youtubeurs avec un nouvel onglet de montage rapide "Cut", point majeur de cette mise à jour.

Publié par JeffreyC le 10 Avril 2019 dans News
► Discussion 4
    Recos : 0
    Vues : 3 582
  1. JeffreyC
    VIGNETTE-FB.jpg Ce NAB 2019 sera décidément riche en annonce du côté des éditeurs !

    Avid, leader historique du montage professionnel, vient en effet d'annoncer une refonte complète de l'ergonomie de Media Composer, qui devrait relancer le logiciel auprès des pros indépendants et des nouveaux entrants.

    Adobe a annoncé ses nouveautés pour la creative cloud 2019, avec notamment une fonction de remplissage d'après le contenu dans After Effects et un nouveal outil de préparation de sa timeline type "tableau post-it".

    Blackmagic n'est pas en reste avec l'annonce de DaVinci Resolve 16 : plus de 150 nouvelles fonctionnalités, sur toutes les thématiques du logiciel, qui vont faire de cette nouvelle version une mise à jour majeure.

    On fait le point sur les principales évolutions.

    L'onglet "cut" : LE gros changement de cette mise à jour

    Un nouvel onglet s'ajoute aux fonctionnalités déjà connues de Resolve. Tout le monde a pu expérimenter l'étalonnage dans l'onglet Color, le montage dans Edit.

    Cut est lui aussi destiné au montage. Mais là où l'onglet Edit (et les logiciels de montage au sens large) se complexifient pour apporter de plus en plus de fonctionnalités, Cut bénéficie d'un design épuré... Et seulement des fonctionnalités essentielles du montage :

    fast-lg_plus_clair.jpg

    Cet outil a été pensé aussi bien pour les assistants monteurs pour la création d'ours que pour ceux qui ont besoin de simplicité et de productivité pour monter et finaliser rapidement leurs contenus.

    Tous les "sous-chutiers" (ou "bins" comment ils le disent si bien en VO) créés dans l'onglet média sont accessibles. Les différents rushs peuvent être affichés sous la forme de miniatures, en mode liste, ou dans le nouveau mode "clip" (l'affichage est le même que dans une timeline de montage). La possibilité de bien organiser son montage est donc toujours préservée.

    onglet cut resolve 16 affichage clip.png

    Vous pouvez constater sur la première capture d'écran qu'il y a deux sortes de timelines (encadrées en rouge et en orange sur l'image ci-dessous). Ce sont en réalité deux visualisations de la même timeline :
    - Celle encadrée en rouge est une visualisation de timeline "classique". Il est possible de zoomer dedans, de se déplacer...
    - Celle encadrée en orange, au contraire, est fixe. Son échelle est différente, elle correspond à l'entièreté de la timeline sur laquelle l'utilisateur est en train de travailler.

    onglet cut resolve 16 zoom timeline.png

    Il est possible de glisser-déposer des rushs dans l'une comme dans l'autre et donc d'ajouter des plans à n'importe quel endroit du montage sans avoir à bouger le curseur.
    Ou bien de déplacer en bout de piste un plan, sans avoir ensuite à rechercher le bon timecode de la partie qui était en train d'être modifiée.

    trim@2x.jpg

    De plus, il est possible de modifier rapidement et de façon précise un raccord, grâce à une version très zoomée de la piste de montage, située juste en dessous de la fenêtre de visualisation, via la méthode "trim" (c'est à dire en modifiant la longueur d'un plan, et en ajustant automatiquement la longueur du plan suivant afin de conserver la même durée de projet).

    Toujours sur la page Cut, on peut appliquer des effets, créer des transitions, des titres, ajuster les couleurs et modifier le niveau audio. Toutes les fonctionnalités essentielles sont là, dans une version simplifiée ou avec un nombre limité d'options.

    Enfin les fonctions Quick export permettent d'exporter et d'uploader vers Vimeo ou Youtube directement sans avoir à passer par la page Render.

    Pour résumer, Cut c'est une sorte de logiciel de montage simplifié à l'intérieur même de Resolve. De quoi séduire ceux que la complexité fonctionnelle de Resolve pouvait encore rebuter...

    Améliorations des autres fonctionnalités de montage (y compris dans l’onglet Edit)

    • Il est désormais (ENFIN) possible de créer plusieurs timelines avec des résolutions et des ratios différents. Une fonctionnalité très importante dans le domaine de la communication en ligne par exemple, car il faut créer une vidéo au format carré pour Instagram, au format vertical pour une story, en 16/9 horizontal pour Youtube… (je pense notamment à certaines vidéos de France TV Slash, Brut, Loopsider… Où une personne parle sur fond uni, et où le cadrage change d’une plateforme sur l’autre, sans changer le reste du contenu)

    • Une fonction de Reconnaissance faciale, s'appuyant sur de l’intelligence artificielle, permet de trier des rushs dans des sous-dossiers “intelligents”. Chaque sous-dossier correspond à une personne/un(e) acteur/actrice reconnu(e) par le logiciel. Cela peut s’avérer pratique par exemple si une série d’interviews a été faite lors d’un tournage. Tous les plans constituant une interview étant isolés dans leur sous-dossier (ou smartbin).

    Un même plan peut appartenir à plusieurs “smartbin” en même temps grâce à la fonction de tag. Ce point est bienvenu, surtout pour les plans où plusieurs personnes sont visibles.

    • Une fonctionnalité intéressante pour le montage multicam : le "Source Overwrite".
    On connaît déjà le raccourci clavier permettant d'insérer un clip entre 2 clips de la timeline. On connaît aussi celui qui permet d'insérer en écrasant un clip de la timeline.
    Grâce à Source Overwrite, il sera possible d'insérer un clip dans la timeline et de le superposer dans une autre piste. Et pour peu que les timecodes de 2 caméras soient synchronisés, le clip ne sera pas placé au niveau du curseur, mais là où le timecode de ce qui est déjà dans la timeline correspond. C'est une alternative à la création d'une session multicam, si les seuls besoins d'une seconde piste ne sont que des inserts, par exemple.

    • Lorsque la vitesse d’un clip est réduite, pour créer un ralenti, plusieurs options sont possibles. “Nearest” se contente de doubler des trames quand cela est nécessaire. Une nouvelle option qui se montre intéressante est “Speed Warp”, qui fait de l’interpolation d’images.

    [​IMG]
    Un exemple d’interpolation qui fonctionne plutôt bien (sûrement bien choisi car tiré d’une vidéo promotionnelle)
    Note : en mouvement ça peut fonctionner dans certains cas, mais comme pour toute interpolation, ne faites surtout pas d’arrêt sur image !
    interpolation pas magique.png
    La moitié de la batte a été coupée (une fois remarqué, il n’est plus vraiment possible de regarder le gif ci dessus)

    • La stabilisation des images est facilement accessible. Elle est située dans le menu des attributs des clips.

    • Les calques d’effets font leur apparition, sous le nom de Adjustment Clips. Il est donc possible d’appliquer plusieurs effets et réglages d’effets à toute une séquence, ou à une succession de clips. En seulement une opération.

    • Pour les workflow collaboratifs, Resolve 16 est compatible avec Frame.io Video Review and Collaboration Software | Frame.io
    Cela permet d’importer des proxys directement depuis Frame.io et de commencer à monter, pendant que les rushs natifs sont importés en arrière plan.
    Lors de l’export, le montage peut être automatiquement uploadé sur la plateforme.

    Onglet Fusion et effets spéciaux

    • L’onglet Fusion a été optimisé pour être moins gourmand en ressources.

    • Un effet “Object removal” permet d’effacer un objet (ou une personne) d’une image. Que l’objet soit immobile ou en mouvement.

    Cette option est plus rapide que faire du matte painting, mais elle n’est pas fiable à 100% (quid des mouvements complexes ? Quid de l’ombre de l’objet ? Et si quelque chose passe devant l’objet à effacer ?)

    Une fonctionnalité similaire a été annoncée par Adobe pour After Effects.

    L’étalonnage, dans l’onglet Color.

    L’intelligence artificielle est également de la partie pour l’étalonnage. Une option permet de faire une balance des blancs automatique et de gérer le contraste automatiquement. Bien évidemment il sera toujours possible de faire des modifications ensuite.

    • La fonctionnalité permettant de faire correspondre 2 plans d’un point de vue colorimétrique a été améliorée, et il est désormais possible de sélectionner plusieurs plans à faire correspondre, au lieu de répéter plusieurs fois la même opération.

    • Sur la version 15, lorsque je veux appliquer les mêmes corrections à plusieurs plans, j’utilise l’option “grab still” sur un plan, puis j’applique l’ensemble des modifications à un autre (ou d’autres) plan(s). Et si la manipulation des courbes ne me satisfait pas (par exemple), il faut d’abord naviguer dans les nodes, réinitialiser les courbes, et enfin retravailler ceci.
    Désormais, lors du collage des attributs à un autre plan, il est possible de choisir seulement certains types de modifications (cf image dans la balise spoiler)
    paste atributes.png

    • De nouvelles options sont disponibles pour l’affichage des waveforms, et autres outils de visualisation du signal vidéo. De plus, il est annoncé que la précision des outils a été améliorée.

    La page color et son beau waveform colore.png
    J’aime croire que je ne suis pas mauvais en lecture de signaux. Mais l’honnêteté me force à dire que sans l’option “colorer le signal de luminance” je n’aurais peut-être pas su situer mon jean sur le waveform.

    Fairlight : le mastering audio

    N’étant pas ingénieur du son, je ne peux pas vraiment vous parler de cet onglet du logiciel de manière fiable ou intéressante.

    Je vous encourage donc à regarder les informations fournies par Blackmagic :
    DaVinci Resolve 16 | Blackmagic Design

    Conclusion

    Le gros point fort de DaVinci Resolve 16 est bien entendu son nouvel onglet Cut. L’ergonomie permet une prise en main beaucoup plus facile que l’onglet Edit et la limitation des fonctionnalités à l'essentiel va permettre des montages rapides, ou de gagner du temps sur la préparation d'un ours.
    La disponibilité des principaux effets, titrages, du mix audio et de fonctions d'exports rapides répondront aux besoins d'un grand nombre de projets rapides.

    Les créateurs de contenus pour les réseaux sociaux devraient être particulièrement intéressés par cette nouvelle version, dont un grand nombre de fonctionnalités semblent avoir été pensées pour eux ;-)

    Avec cette nouvelle page, Blackmagic va certainement faire sauter les dernières réticences et attirer un nombre d'utilisateurs toujours plus grand.

    Images

    1. onglet cut resolve 16.png

Partager cette page

Vous ne souhaitez rien louper du Repaire ?

Dernières occasions

 

Dernières Occasions

 
Vous souhaitez annoncer sur le Repaire ? Contactez-nous