Canon XF705 4K 50P, 4:2:2 10-bit et HEVC/H.265

"On prend les mêmes et on recommence" ? Pas vraiment : la XF705 est une sacrée évolution dans la gamme des caméscopes pro de Canon.

Publié par JeffreyC, le 14 Septembre 2018, à 14:34
  1. JeffreyC
    Septembre semble être le mois des annonces pour Canon, qui après avoir dévoilé son hybride EOS R, annonce la XF705, nouveau modèle de caméra broadcast.
    Si la caméra reprend déjà tout ce que Canon fait bien, elle apporte également son lot de nouveautés intéressantes.


    Capter la lumière...


    Tout comme la XF405, la Canon XF705 possède un capteur CMOS 1 pouce de 13,4 mégapixels, pour 8,29 Mpx effectifs. Il n'y a pas encore de précisions quant à l'étendue de la plage ISO, mais il est dit que le capteur est suffisamment sensible pour pouvoir filmer une scène éclairée à la bougie.

    xf705_1b.jpg
    "La XF705 permet un éclairage minimum du sujet de 1,5 lux" en BT.709, full auto, shutter 1/30sec (1,3 lux avec un shutter 1/25sec) (source : Canon USA XF705 )

    Différents profils d’image sont sélectionnables, dont le BT.709, le gamma wide DR (plage dynamique étendue), Canon Log 3, ainsi que deux profils HDR : HLG (Hybrid Log Gamma) et PQ (Perceptual Quantizer). La plage dynamique du capteur est améliorée de 800% en Canon Log 3 / Wide DR, soit une dynamique de 12 diaphs.

    La XF705 est un caméscope (ou camcorder en anglais, ce qui est un peu plus stylé) dont l'objectif est incorporé. Il est donc important de s'attarder sur l'optique.

    Canon L 25,5-382,5mm f/2,8-4,5 IS (nommé par votre dévoué rédacteur pour qu'on voit vite à quoi on a affaire)
    L'objectif de la XF705 fait partie de la série L. C'est un zoom 15x couvrant une plage de 25,5mm à 382,5mm en équivalent 24x36
    En enregistrement full HD, il est également possible d'étendre le zoom numériquement et d'obtenir un facteur de zoom non pas de 15x (zoom optique), mais de 30x (zoom “avancé”). Ça fait un beau téléobjectif.

    La distance minimale de mise au point est de 10mm à f=25,5mm, et 60cm sur l'intégralité de la plage focale. Pas de quoi filmer en mode macro, mais l'objectif permet de grandes possibilités.

    xf405 face.jpg

    Trois filtres ND sont présents sur la caméra : ND 1/4, ND 1/16, ND 1/64.
    Le zoom peut être piloté manuellement ou motorisé (à vitesse variable ou constante). La mise au point et l'ouverture peuvent également être faites manuellement, ou en mode auto (nous reviendrons sur l'autofocus plus tard).
    Contrairement à la XF405 où l'objectif ne possédait qu'une bague, servant à régler le zoom ou le point suivant le mode choisi, et où l'ouverture se réglait à l'aide d'une molette sur le corps de la caméra, la XF705 possède bien 3 bagues distinctes permettant de régler le zoom, le point et l'ouverture. Point important : ces 3 bagues ont des butées.

    Concernant l'ouverture, l'objectif s'ouvre et se ferme grâce à un diaphragme à 9 lamelles (important pour la forme du bokeh). L'objectif subit le ramping (on ne peut pas tout avoir), ainsi, l'ouverture maximale à 25,5mm est à f/2,8, et en bout de course, à 382,5mm elle est à f/4,5.
    Le ramping c'est quand un objectif n'a pas une ouverture constante, et quand on zoome la luminosité diminue.

    En gros, pour prendre un exemple évident, si on utilise en vidéo un objectif qui ouvre à f/3.5-5.6, et que l'on zoome, l'image va s'assombrir.

    Mais parfois même un objectif à ouverture constante (F) n'a pas une ouverture photométrique (T) constante sur toute la plage focale, ça peut aller jusqu'à 2/3 de diaphragme, suffisant pour faire une différence. C'est quelque chose que l'on teste aux essais caméra, il suffit d'un oscilloscope, tu cadres une surface unie et tu zoomes pour voir de combien le signal baisse.

    Ne pas confondre : en anglais le "ramping" peut aussi désigner le changement progressif de la fréquence d'image au cours de la capture, donnant ainsi un ralenti progressif pendant un plan.


    @Guillaume Cottin sur les forums du Repaire Le ramping ? | Le Repaire

    Enfin, l'objectif inclut une stabilisation optique 5 axes.

    canon xf705 stabilisation.png
    La stabilisation 5 axes en une image

    Concrètement, l'objectif de la Canon XF705 est le même que celui de la XF405, maisen beaucoup plus ergonomique.

    ... Et la numériser.


    Dans ce chapitre, on va avoir beaucoup à dire. Car si physiquement la XF705 est très similaire à son aînée d’un an, son électronique la rend bien meilleure.

    Concernant les résolutions et les cadences d'images, c'est du classique : On peut filmer en UHD, en 2K et en full HD. L'UHD plafonne à du 60 images par seconde et le full HD permet de faire des ralentis à 120 images par seconde.
    Là où le format change, c'est via son codec.
    L'enregistrement interne se fait en XF-HEVC/H.265. Ce codec compressé est 2 fois plus léger que le H.264, et n'implique supposément pas plus de pertes.

    De ce nouveau codec ainsi que du processeur DIGIC DV6 découle un gros point fort de la XF705 : l’enregistrement en 4:2:2 10bit est possible en interne.

    Il est toujours possible de filmer en AVC/H.264, mais seulement en full HD, et bridé à du 4:2:0 8bit, à une cadence max de 60 images par seconde.
    Grâce à une mise à jour à venir, le 120p en full HD, et l’UHD (60p) seront également disponibles (toujours en 4:2:0 8bit).
    Mais si les différents tests prouvent que la qualité d’image est la même en H.264 et en H.265, alors il deviendra inutile de tourner en H.264, car les débits sont identiques en UHD et très similaires en full HD, tandis que la qualité d’image est bien plus riche en H.265 du fait de la quantification et la structure d'échantillonnage.

    liaison xf705.png

    Via les sorties 12G-SDI et HDMI, il est possible de transmettre un signal progressif en 25, 30, 50 ou 60 images par secondes, ou un signal PsF (progressive segmented frame) équivalent à 50 ou 60 trames entrelacées. De ce fait elle est en théorie utilisable avec tous les mélangeurs, y compris ceux qui n’acceptent qu’un signal entrelacé.
    La XF705 possède un port Ethernet prenant en charge le format HEVC/H.265, ce qui permet de transmettre des images HDR 4K UHD/50p via le protocole FTP.
    Le transfert FTP peut également se faire en Wi-Fi (en mode media seulement). Durant la prise de vue, la Wi-Fi permet le monitoring sans fil.

    L’enregistrement se fait sur carte SD/SDHC/SDXC. Il y a deux slots. De ce fait, la Canon permet de dédoubler l’enregistrement du même flux sur 2 cartes simultanément, mais également de permettre à la seconde carte de prendre le relais de la première, lorsque la première carte est pleine, sans interruption.

    Ergonomie, interface utilisateur et aides


    Pas grand chose à redire sur la forme de la XF705 : c’est un camescope comme Canon sait les faire, il n’y a rien à redire là dessus. Son poids est de 2,7kg, et elle mesure 19,1 x 25,8 x 43,3cm.

    Le viseur électronique mesure 0,46 pouces et a une définition de 1,77 millions de points. Une correction de la vision peut s’appliquer, comprise entre -5 et +2 dioptries.
    L’écran LCD quant à lui fait 4 pouces de diagonale (10,1cm) et a une définition de 1,23 millions de points. Il est tactile et orientable.

    Parmi les aides utilisateur, nous pouvons noter les traditionnelles fonctions zébra (70%, 100%), le peaking (accentuation de la mise au point dans le viseur / écran LCD), l’assistance de mise au point Canon (voir image)...

    focus guide canon.jpg
    Aide à la mise au point

    La mise au point peut également se faire en mode automatique. La XF705 n’échappe pas à la règle : encore une fois l’autofocus CMOS Dual Pixel est présent. Pas besoin de s’éterniser dessus : on sait déjà que c’est efficace. Parmi les modes d’autofocus présents : détection de visage seulement, priorité visage, autofocus one-shot, mise au point sur un élément sélectionné via l’écran tactile...
    80% du champ de l’image est couvert.

    Cela semble être devenu une habitude chez Canon (et c’est très agréable) : 14 boutons sont personnalisables. 82 fonctions sont de ce fait assignables à une touche, ce qui peut faire gagner beaucoup de temps lors du tournage si certaines fonctions ou certains réglages doivent être modifiés, ou activés/désactivés.


    Enfin, n’oublions pas le son. La XF705 possède 2 entrées XLR 3 broches pour micro. L’enregistrement audio se fait au format PCM, en 24bit et à une fréquence d'échantillonnage de 48kHz. Chaque entrée XLR peut enregistrer 2 canaux. Soit un total de 4 canaux audio. Le volume d’entrée peut se régler manuellement ou automatiquement.
    Une entrée mini-jack 3,5mm est également présente, ainsi qu’une sortie casque en mini-jack 3,5mm.

    Conclusion


    La principale nouveauté de cette caméra (de même que la dernière JVC) est qu'elle rompt avec la fatalité qui affligeait toutes les premières caméras 4K de ne bénéficier du 4:2:2 10 bits que pour la HD et de rester en 4:2:0 8 bits pour le 4K. Pour sa part, sans changer de support d'enregistrement (SDXC) Canon choisit d'implémenter la nouvelle compression HEVC (H.265), qui grâce à sa performance permet d'enregistrer plus de données dans un même espace.

    Le choix du capteur 1 pouce pour une caméra de news confirme que cette taille de capteur devient largement la norme pour les caméras de reportage alors qu'auparavant on était plus sur du petit capteur (2/3 de pouce voire 1/2,3 pouce voire 1/3 pouce). Cela permet d'accéder (modestement) à une profondeur de champ plus restreinte sans que cela devienne trop un handicap à la mise au point.

    Cette caméra correspond désormais au passage progressif de la télévision au 4K et il ne lui manque rien de ce qui est indispensable aux professionnels de la télévision d'aujourd'hui.

    Le plus gros défaut de la Canon XF705 reste son prix : 7060€ TTC. Elle sera disponible le 3 décembre 2018.

    Sony fait déjà du 4:2:2 10bit, mais sur des caméras ½ pouce et ⅓ pouce : les PXW-Z280 et PXW-Z190. La caméra 1 pouce PXW-Z150 de Sony n’enregistre qu’en 4:2:0 8bit en 4K, mais elle est sortie fin février 2016. Et toutes ces caméras ne jouent pas dans la même gamme : elles sont toutes au moins 2 fois moins chères. On peut donc s’attendre à la sortie d’un nouveau modèle dans les mois à venir pour venir grappiller quelques parts de marché.
    Du côté de Panasonic même constat : on pourrait presque comparer la HC-X1, qui possède un capteur 1 pouce et peut filmer en 4K DCI (24p), UHD (60p, 50p), full HD (60p, 50p). Mais elle n’enregistre qu’en 4:2:0. Le modèle date de 2016 et ne coûte que 2340€.

    La seule concurrence directe actuelle semble donc être le nouveau modèle de JVC : la GY-HC550, très similaire en terme de capacités, pour un prix nettement inférieur. Mais nous en parlons plus en profondeur dans un autre article ;)

    Si nous revenons sur Canon, nous pouvons constater que le processeur DIGIC DV6 de la XF705 est le même que la C200. Nous pouvons donc supposer que la C200 a les capacités d'enregistrer en 4:2:2 10 bit en interne. Peut-être qu'une mise à jour firmware débloquera cette fonctionnalité.

    Que du bon à venir !

    Lien d'achat

    CAMERA CANON XF705 - TRM

Partager cette page

On en parle sur les forums ! Réponses: 7, Dernier: Vendredi à 16:31