Imprimer

Première prise en main du Panasonic Lumix GH4 4K

Écrit par Antonin Bachès le .

Après 1h30 passées avec le GH4 pour le Repaire près d’Amsterdam, voici l’occasion de faire quelques images en 4K, et partager ici quelques impressions.

 Lumix GH4 : le 4K pour les pros à petit prix

Dossier Panasonic Lumix GH4
1. Présentation du GH4 4K de Panasonic: hybride professionnel haut de gamme, modulable, orienté reportage
2. Analyse des caractéristiques techniques du GH4
3. Enregistrement interne 4.2.0 du GH4 : on fait le point !
4. Venus Engine 9AHD - le nouveau processeur d'images Panasonic
5. TEST - première prise en main du GH4
6. Discussion forum : Panasonic Lumix GH4
7. Télécharger les rushes natifs 4K GH4

Si vous n’avez jamais entendu parlé du GH4

- Voir le décryptage de la sortie du GH4 et les caractéristiques techniques par le Repaire  

- Voir la discussion Annonce du Panasonic Lumix DMC-GH4 4K ! sur le forum du Repaire

 Il s'agit d'un compact à objectif interchangeable au format de capteur 4/3 et monture micro 4/3 (µ4/3) à l’instar des GH1, GH2 et GH3 et des Olympus OM.
Et en résumé le GH4 est la première solution compacte à pouvoir tourner en 4K pour moins de 1500€.

Crop factor du GH4 en 4K (coefficient de grandissement) = 2,3

essai-gh4-4k-200iso moulinsEssai GH4 4k 200iso "Moulins"

Forest a pointé pour nous la particularité du facteur de grandissement du GH4 en 4K

En full HD, le capteur est environ 2x plus petit qu’un plein format / full frame (ex :Canon 5D), tandis qu’en 4K, le crop factor est de 2,3.

En pratique, lorsque que l’on place un objectif 14mm sur le GH4, on aura un angle de vue équivalent à un 28mm en full HD et 32,2mm en 4K… alors que ce sera toujours un angle de vue de 14mm sur le 5D.

En résumé pour une même focale de l’objectif le cadre sera donc plus serré (au moins 2x) sur un Lumix GH que sur un reflex full frame.



Nouveautés du GH4 par rapport au GH3

De l’extérieur, il est identique au GH3. A l’intérieur, tout change.

  • Enregistrement Ultra HD 4K (3840x2160) et Cinema 4K (4096x2160) en MP4/MOV 4:2:0 8bits 100Mb/s.
  • Mêmes autres formats que GH3 sauf le All-Intra qui passe à 200Mb/s au lieu de 72.
  • Slow-Motion ralenti 1080p96, 2x plus lent que le 50P.
  • Nouveau capteur 16M de pixels & Venus Engine permettant de réduire ‘de 50%’ le Rolling Shutter.
  • Ecran Oled 1M de pixels.
  • Viseur Oled 2,4M de pixels.
  • HDMI 4:2:2 10bits.
  • Picture Profile Cinelike Gamma D/V + Master Pedestal + Highlight shadow pour obtenir une image flat/plate.
  • Assistances à la mise au point Focus Peaking et zoom dans la visée
  • Nouvel Autofocus très efficace, ‘beaucoup’ plus rapide que celui du RX10 qui fait reference (mais il faut voir que le capteur de celui-ci est plus petit).
  • Nouveau Réducteur de Bruit.
  • Rolling shutter ‘diminué de  moitié mais toujours présent
  • En option: boitier son professionnel « YAGH » avec 2 XLR, molettes de son, 4 HD-SDI.

Pour plus d’informations détaillées, voir la news complète du Repaire sur la sortie du GH4

Il est à noter que le GH3 pourrait continuer d’être vendu aux cotés du GH4 pour cause de cible marketing différente.

Tourner, monter, visionner en 4K

Le format, les réglages d’image, la carte SD…

Le GH4 fourni était un model de pré-série en version 0.4

Des deux standards 4K disponibles, seul l’Ultra HD 4K (3840x2160) était opérationnel dans cette version.

Dans les Pictures Profile (PP), j’ai opté pour ce qui me semblait le plus plat: Cinelike D, -5 à tous les réglages.

J’ai découvert, après le tournage, les fonctions Master Pedestal et Highlight shadow. Elles permettent d’avoir une image encore plus plate pour bénéficier d’une latitude maximale.

Tourner en 4K, c’est être 2x plus attentif à la mise au point qu’en Full HD. Avec ces réglages PP, on a une image forcément très douce dans le lcd ce qui complique la tache. Le lcd étant réfléchissant en plein soleil, ça devient vraiment compliqué de tourner en Manual Focus en reportage.

Le nouvel AutoFocus m’aurait bien aidé, mais j’ai raté le truc dans les menus et comme on avait vraiment très peu de temps, je suis resté en focus manuel. Ceci dit, le Focus Peaking et surtout le Zoom Assist (zoom dans l’image lorsque l’on tourne la bague de mise au point) sont très pratiques mais naturellement moins réactif que l’AF. Ceci dit, j'ai quand même pu comparer l'AF du GH4 face à celui du canon 70D. Les 2 boîtiers étaient reliés à un moniteur et on pouvait tester leur réactivité pendant un enregistrement. L'AutoFocus du GH4 est incontestablement plus rapide et plus précis.

carte SDHC U3Carte SDHC U3Panasonic  nous a donné une carte SDHC Class 10 U3 90Mb/s. Les U3 sont les seuls cartes permettant l’enregistrement en 4K. Il va falloir être vigilant car c’est un logo noyé parmi d’autres, il est facile de se planter. Avec cette carte de 16Go, j’ai pu filmer un peu plus de 20mn.

Sur le terrain, il est très confortable puisque la prise en main est identique à celle du GH3. Le nouvel écran Oled est très défini et ne souffre plus de noirs bouchés et de couleurs étranges comme le précédent. Par contre, il est très difficile de cadrer par temps ensoleillé car l’image a beaucoup de reflets, comme sur la grande majorité des écrans. Le viseur est nettement mieux mais je ne m’en suis quasiment pas servi, pour cause de lunettes ce jour-là.

J’ai tout filmé avec le 14-140 f3.5-5.6 à 200 iso en extérieur, et 800-1600 en intérieur.

Avec le crop factor de 2,3 en 4K, ça fait une belle plage 32,2-322mm. Par contre le stabilisateur optique n’est pas terrible, on est loin de la qualité d’un Sony ou Tamron. Et même si le Rolling Shutter a diminué il est toujours beaucoup trop présent. En longue focale, à la main, ce n’est plus possible d’avoir un plan correct tellement l’image est abimée. Ça m’a vraiment gêné d’autant que je n’ai pas du tout ce souvenir avec mon GH3.

Les rushes natifs du GH4  (pré-série) à télécharger sur le Repaire

rushes natifs gh4 pré-série

Monter en 4K, c’est simple!

Je pensais ne pas pouvoir monter les rushs en natif, j’avais heureusement tort!

Je monte sous Final Cut Pro X 10.1.1 avec un Imac 27’ mi-2010, 2,93Ghz Core i7, 16go RAM, Ati Radeon HD 5750 1go RAM. J’ai importé comme d’habitude en natif dans une séquence 3840x2160. Aucun ralentissement, sauf avec Neat Video qui fonctionne bien en 4K mais qui est  beaucoup trop exigeant pour ma machine. Par contre, je n’ai que des résultats catastrophiques avec le stabilisateur de FCPX, des bandes noires apparaissent, alors qu’il n’y aucun problème en 1080p. J’utilise un moniteur Full HD, dans lequel mon image s’affiche logiquement à 50%.

Si vous n’avez pas besoin de monter en 4K (à noter que Youtube peut diffuser en 4K UltraHD), le fait de monter vos images au sein d’une séquence 1080p25 vous permettra de recadrer et stabiliser vos plans sans perte de définition.

Le 4K à la maison ça donne quoi ?

A part débourser à minima 1000€ dans une TV 4K ou peut-être 700€ dans les prochains LCD annoncés au CES 2014, il n’y pas d’autres alternatives pour l’instant. En-dessous, il y a les moniteurs 27’ en 2560x 1440 (2,5K) soit la résolution de mon Imac. Bon, Panasonic avait tout prévu et nous a montré plusieurs films sur leurs écran dernier cri 4K: c’est magnifique! Un niveau de détails impressionnant pour peu qu’on soit proche mais au-delà d’une certaine distance, c’est comme si on regardait du 1080p.

Du fait que nous sommes nombreux à travailler avec des moniteurs full HD /1080p, que les moyens de diffusion sont eux aussi majoritairement en 1080p (blu-ray…), que la norme DCI cinéma est encore le 2K, soit à peu de chose près du 1080p… Je vais donc plutôt donner mes impressions sur des rushs 4K visionnés sur un moniteur 1080p et 2,5K.

Le passage du DV au HDV m’avait mis une claque, et c’est la même claque pour la passage du 1080p au 4K sur un moniteur 4K. En revanche, passer d'une image tournée en 1080p à une image 4K sur mon moniteur full HD ne m’a pas renversé plus que ça. Et c'est logique.

En effet lorsqu’on regarde une vidéo 480p puis 720p dans une même petite fenêtre, la différence ne saute pas forcément aux yeux. De même lorsqu’on assiste à une projection DVD dans une salle de cinéma, ceux du fond trouvent généralement l’image tout à fait correct, tandis que ceux des premiers rangs la trouve mauvaise.
La perception de la définition ne dépend pas seulement de la définition l'image source, mais aussi de la taille de l’écran, de sa résolution à lui et de la distance du spectateur par rapport à celui ci.

Sur un moniteur 1080p on a un rendu de haute qualité avec une image nette et des couleurs précises, mais bien sûr on reste loin du rendu décoiffant d'un moniteur 4K

 

L'écran 2,5K 27 pouces de mon Imac creuse déjà l'écart entre les images du GH4 et celles du GH3 mais si j'achetais demain un écran 4K je le prendrais de préférence en 39 pouces pour profiter pleinement de tous les détails.

On peut zoomer jusqu'à 300% dans cette séquence 4K, et l'image paraîtra quand même très belle sur un moniteur full HD

 Panasonic GH4 pré-série frame 4K 100%Panasonic GH4 pré-série frame 4K zoom 100% Panasonic GH4 pré-série frame 4K 300%Panasonic GH4 pré-série frame 4K zoom 300% 

 D’un point de vue général et au regard des rushs natifs 4K que vous pouvez télécharger et analyser, je ne remarque ni aliasing ni moiré. La latitude est là, Panasonic parle de 12,5 diaph, soit +2,5 face au GH3, à vérifier. Le bruit à 800 et 1600 iso est bien maitrisé pour un PP sur lequel le réducteur de bruit est au minimum. Le Rolling Shutter est encore trop présent et le stabilisateur du lumix 14-140 est plutôt mauvais.

Conclusion

Ce n’est pas vraiment une conclusion puisque déjà il ne s’agit que d’un exemplaire de pré-série et il ne sera pas disponible effectivement avant fin aout  avril mais rien que sur cette base et après l’heure passée avec il y a de quoi être plutôt enthousiaste d’autant qu’il n’a aucun concurrent pour l’instant (la BMPC 4K est 2 fois plus chère et présente de trop nombreux défauts de conception pour le même usage).

Avoir un boitier µ4/3 (capteur proche du super35, monture répandue) qui propose le 1080p/4K, du ralenti jusqu’à 96fps, des débits de 24 à 200Mbps, une sortie Hdmi 4:2:2 10bits, une latitude de 12,5 diaphs, des réglages flat, des fonctions peaking/zébra, pour un tarif de 1499€ (sans parler boitier pro optionnel pour le son… c’est tellement clinquant sur le papier qu’on veut vite avoir la version définitive pour la passer dans la TestBox!

 Antonin Bachès

 forum-icon3Discutons-en sur le forum !

antonin.jpg Antonin Bachès   
Réalisateur, Caméraman, Monteur 
Antonin est réalisateur, caméraman et monteur. Il est aussi le co-fondateur de la société audiovisuelle "Les Films Associés" spécialisée dans les reportages, films institutionnels et les captations scéniques.
Adepte de la première heure des solutions à grands capteurs abordables, il nous fait profiter de son expérience avec ce type de matériel.
Google Plus Les Films Associés (Vimeo)

Première prise en main du Panasonic Lumix GH4 4K - 5.0 sur 5 - 1 vote

Note de l'article par les Repairenautes :  / 1 votes

Peu intéressantTrès intéressant   
Vous avez apprécié cet article ?
Partagez-le !!

Vous appréciez le Repaire ?
Faites le savoir en nous suivant !!





 Page Facebook Repaire