Users online now

Nous sommes en ce moment 317 sur Le Repaire : 0 Repairenautes connectés, 304 visiteurs, 13 robots
  1. Nouveauté Repaire : partagez vos vidéos !

    Le Repaire lance une nouvelle rubrique Vidéos : publiez des vidéos sur le Repaire, pour partager vos connaissances, montrer vos réalisations, et échanger avec la communauté !

    Plus d'infos ou vos questions sur cette discussion

    Rejeter la notice

Faire un Film avec un Smartphone !

Discussion dans 'Smartphone et vidéo' créé par désactivé0517, 10 Février 2017.

Tags:
  1. désactivé0517

    Points Repaire:
    4 825
    Recos reçues:
    46
    Messages:
    820
    Appréciations:
    +59 / 202 / -8
    Après avoir abordé les caméras de cinéma ALEXA et RED je vous propose simplement l'extrême inverse :
    Faire un Film avec un Smartphone !

    Je profite de la sortie du premier film du très jeune réalisateur Morgan Simon : "Compte tes blessures" pour aborder ce sujet.
    Voici la bande annonce :



    En effet en 2013, le jeune Morgan Simon (à l'époque en école de cinéma) a été repéré avec avoir gagné le Grand Prix du MOBILE-FILM FESTIVAL
    Ce festival propose de réaliser un film de 1 minute avec un Smartphone et gagner 15 000€ pour produire son premier court métrage.
    Chaque année plus de 1000 films sont soumis venant du monde entier !

    Morgan Simon à gagné le prix du public lors de sa première participation , puis l'année suivante le Grand Prix.

    En 1961, Jean-Luc Godard tournait son premier Film (A bout de souffle) avec une caméra jamais utilisée au cinéma, un petit Cameflex, sans son, avec de la pellicule photo à la place du film, sans éclairage, sans autorisation de tournage...

    Vous allez me dire, mais l'image est moche avec un téléphone, il n'y a aucun réglage, que c'est nul de tourner un film avec un Téléphone, et que ça n'intéresse personne !

    Et pourtant en 1016, les films de ce festival et obtenu 17 millions de vues sur le NET !

    Le Smartphone est donc non seulement un support de diffusion que tout le monde regarde à longueur de journée (dans le métro, le train, au boulot, et même dans le lit....), mais c'est devenu également un outil d'expérimentation et de création vidéo.

    Voici le tout premier film sorti en salle en 2011 entièrement tourné avec un téléphone, avec l'immense Gena Rowlands !


    Alors.... qu'en pensez-vous ?

    ALEXA, RED, GH5 ou..... Smartphone ?
     
    • Merci Merci x 1
    • J'aime J'aime x 1

    Publicité

    Discussions les plus recommandées du même forum

    Chargement...
  2. homero

    So

    Points Repaire:
    14 895
    Recos reçues:
    432
    Messages:
    19 030
    Appréciations:
    +210 / 1 081 / -7
    Très intéressant, le sujet avait plus succinctement abordé et avec d'autres exemples comme "Tangerine" dans la discussion "smartphone et vidéo", Smartphone et Video .... | Le Repaire , Y sont abordés entre autres quelques moyens pour personnaliser les réglages, peut-être serait il judicieux de fusionner les discussions. Le smartphone mériterait un forum à mon avis.
     
    #2 homero, 10 Février 2017
    Dernière édition: 10 Février 2017
  3. JLH 37

    JLH 37 Super Modérateur
    Modérateur So

    Points Repaire:
    22 125
    Recos reçues:
    361
    Messages:
    8 792
    Appréciations:
    +58 / 283 / -2
    Juste une question : quel est l'intérêt de tourner un film avec un smartphone ?
     
    • Merci Merci x 1
  4. désactivé0517

    Points Repaire:
    4 825
    Recos reçues:
    46
    Messages:
    820
    Appréciations:
    +59 / 202 / -8
    Pas plus que d'intérêt avec un téléphone qu'avec un tout autre outil.
    Car un film ne se résume pas à l'outil qui a servit à le filmer...

    • Un film c'est un auteur nous raconte une histoire en images et en son
    • L'auteur peut choisir un outil qui répondra à son sujet, qui lui donnera un sens ou qui ne le trahira pas
    • L'auteur peut ne pas avoir de choix, car son sujet impose un outil particulier.
    • L'auteur peut s'apporter la contrainte d'utiliser un outil pour pourvoir raconter une histoire d'une certaine manière.
    Bref, les seuls points communs à toutes ces alternatives, c'est l'auteur, l'histoire....

    Je ne vais pas voir un film qui est tourné avec une caméra X ou Y ou un téléphone, ou une GOPro ou une vielle ARRI 416 16mm, en noir et blanc ou en couleurs.......je vais voir un film qui va me faire passer un moment d'émotion, un moment amusant, ou moment de rêve ou me foutre les chocottes...
    Parfois un film tourné avec une ALEXA ou en 35mm me gonfle et je m'emmerde durant 2 heures, donc le prix ou les qualités de l'outil ne sont pas pour grand chose dans les qualités d'un film.
    Lorsque Cassavetes fait un film avec une caméra de merde qu'il tient à l'épaule en dépit des règles élémentaires de cinéma avant lui, avec des surexpositions, des images trop sombres....on s'en fout, c'est tellement puissant...

    Voilà l'intérêt de tourner avec un téléphone ou tout autre outil à mon humble avis.
     
    #4 désactivé0517, 10 Février 2017
    Dernière édition: 10 Février 2017
  5. homero

    So

    Points Repaire:
    14 895
    Recos reçues:
    432
    Messages:
    19 030
    Appréciations:
    +210 / 1 081 / -7
    Là je suis entièrement LUCIDE, le smartphone étant l'outil de prise de vues le plus répandu au monde, il est ouvert à tous les gens créatifs sans de grosses contraintes économiques, on va direct ou presque de l'idée à sa mise en boîte ... évidemment à condition d'avoir quelque chose à raconter et de maîtriser style et suffisamment de rigueur. La caméra stylo toujours à dispo dont rêvait Alexandre Astruc récemment disparu... cela a commencé vraiment il y a 20 ans lorsque les mini-DV Sony PC1 & Cie sont apparues : Alain Cavalier, etc ...

    Je lisais encore ce matin cet article paru dans le dernier "Courrier International" : "Le selfie est il un art ?" Suite à l'ouverture fin Mars d'une expo londonienne sur ce thème joignant des autoportraits des plus grands peintres aux autoportraits contemporains

    OUI (The Times) : c'est une mise en scène artistique
    NON (Spiked) : encore une dérive de l'art contemporain

    En faisant une recherche sur "le selfie est il un art ?" Vous verrez que cela fait au moins trois ans que l'on s'interroge sur ce sujet dans les médias ....

    Le problème c'est de séparer l'ivraie du bon grain ...
     
    #5 homero, 10 Février 2017
    Dernière édition: 10 Février 2017
  6. JLH 37

    JLH 37 Super Modérateur
    Modérateur So

    Points Repaire:
    22 125
    Recos reçues:
    361
    Messages:
    8 792
    Appréciations:
    +58 / 283 / -2
    Oui d'accord. Moi aussi je regarde un film qui me plait sans me poser la question de savoir avec quoi il est tourné.

    Mais ma question est beaucoup plus terre à terre.

    Je prends un exemple que nous avons eu sur le Repaire récemment : notre ami le chat errant nous a montré un petit film tourné sur un ancien support (le super 8) avec une ancienne caméra. Il y avait une intention et cela lui plaisait de tourner sur du matériel et un support ancien qui n'existent pratiquement plus.

    Mais que peut donc apporter un smartphone que l'on va accessoiriser (comme le dit homero) pour tourner de l'image numérique et le transformer en caméscope. Autant prendre un caméscope.

    J'ai bien préciser pour faire un film. Je trouve un peu dommage que la réalisation d'un petit film, même entre amis, qui va demander quand même un certain travail puisse se terminer à l'enregistrement par... un smartphone. D'autant que nombre de caméscope pas chers du tout feront de meilleures images et je ne vois aucun antagonisme entre un bon film et la qualité de son image.

    Je suis en train de réfléchir à l'achat d'un (bon) smartphone mais pas pour faire des films, quels qu'ils soient. Juste pour pouvoir l'avoir avec moi et filmer des trucs au cours de mes déplacement.

    Mais un film de fiction, bof...

    PS. Message croisé avec homero.
     
    • J'aime J'aime x 2
  7. désactivé0517

    Points Repaire:
    4 825
    Recos reçues:
    46
    Messages:
    820
    Appréciations:
    +59 / 202 / -8
    Encore une fois, de "belles images" est-il un gage de bon film ? Certainement que non !!
    Je me souviens d'un de mes amis qui était allé voir un film sur mes conseils (car je l'avais adoré) :
    _ "J'ai vu le dernier Terrence Malick "knight of cups".... les images sont vraiment magnifiques, mais je ne me suis jamais aussi emmerdé dans une salle".

    Pourquoi Cassavetes a-til tourné ses films avec des caméras merde, alors qu'il aurait pu tourner autrement ? Et pourtant ses films sont d'une puissance qui ont fait de lui un cinéaste culte dans le monde ?

    Pourquoi les "found footage" ont été tournés avec des caméscopes ? ben...parce que c'était le concept même du film...et ça a marché tout de suite ! Les premiers films de ce genre ont effrayé la terre entière (moi y compris) ! Et c'est même devenu un genre du cinéma dans le monde !

    Un film doit juste avoir un sens, qu'il soit tourné avec un camescope ou un Smartphone ou une caméra de surveillance.... quel intérêt ?
     
  8. MyPOV

    Points Repaire:
    2 445
    Recos reçues:
    8
    Messages:
    820
    Appréciations:
    +35 / 115 / -0
    Ces exemples me laissent dubitatif, non pas d'un point de vue cinématographique ou artistique mais de celui de l'objet de cette discussion : un film réalisé avec un smartphone ; Je m'explique...

    Sur le premier exemple, il y a tant de moyens, de matériels, de postproduction que l’intérêt, le challenge, les caractéristiques du smartphone ont disparu. Si c'est pour obtenir un résultat similaire à une caméra avec des moyens équivalents à une caméra alors autant le faire avec une caméra.

    Oui à des films réalisés avec un smartphone mais que le résultat s'assume dans ce qui pourrait être interprété comme des défauts par rapport à une caméra conventionnelle.
     
    • Merci Merci x 1
  9. désactivé0517

    Points Repaire:
    4 825
    Recos reçues:
    46
    Messages:
    820
    Appréciations:
    +59 / 202 / -8
    Mais dans le premier exemple c'est un film "classique", le smartphone n'a rien à voir... Le Seul lien, c'est que le jeune réal qui a réalisé ce film "classique" a été découvert par ses films sur Smartphone.

    Ce qui démontre que l'outil qui filme n'est ni un avantage, ni un désavantage... Uniquement un outil qui doit être exploité pour ce qu'il peut offrir.

    Quel dogmatisme.
    Les chose doivent être ainsi et pas autrement.
    Si tu tournes avec un Smartphone soit doit ressembler à un smartphone et avec un ALEXA ça doit ressembler à un ALEXA....
    Quel dogmatisme.

    Moi je pense qu'on peut tourner avec une caméra à 100 000euros et chercher à détruire l'image si ça va dans le sens de l'intention de l'auteur et que nous (spectateurs) on s'éclate !
    Et Idem pour le Smartphone, faire comme si c'était tourné avec un autre caméra, si ça à un sens et que "moi" spectateur je m'éclate à suivre une histoire !

    Vous donnez trop d'importance aux outils....à la façon dont il faut les utiliser...
    Trop influencé par le marketing qui façonne les pratiques, qui segmente les outils sur des étagères différentes !
     
  10. homero

    So

    Points Repaire:
    14 895
    Recos reçues:
    432
    Messages:
    19 030
    Appréciations:
    +210 / 1 081 / -7
    Et là on est d'accord, smartphone = coût, disponibilité, possibilité de s'intégrer dans un milieu par sa légèreté et discrétion, sinon si c'est pour le surcharger d'accessoires, d'avoir une équipe lourde ... il y a beaucoup mieux adapté. Là où le smartphone trouve pleinement sa place c'est en news à cause des possibilités d'injection. Je renvoie à la discussion sur le forum divers vidéo : Smartphone et Video .... | Le Repaire où l'on avait déjà abordé les différentes utilisations de l'outil avec des liens vers des équipementiers, des sites spécialisés et quelques exemples d'utilisation en fiction ultra-légère comme "Tangerine" de Sean Baker.
    Mais certains cinéastes en fiction peuvent être tentés par l'utilisation de moyens hors du commun : Super8 N&B ("Des trous dans la tête" de Guy Maddin, en doc : "Super8 stories" d' Emir Kusturica), de vieilles caméras vidéo mono-tube N&B des années 1960 ("Computer Chess" d' Andrej Bujalski) ... en photo comme "La Jetée" de Chris Marker ....En DV Le "Dogma" des "Festen" etc ... Actuellement il y a trop d'images et tellement qui se ressemblent qu' un artiste peut avoir envie d'échapper aux pressions et conventions du moule et cela dès la prise de vues ... comment expliquer que des graphistes s'intéressent à des avatars à manivelle comme la Lomokino ? Je ne sais plus quel réalisateur d'origine indienne a fait un court métrage avec cette caméra, je rechercherais un lien. Qu' un photographe rigoureux à la chambre 4x5" comme Walker Evans se soit mis au Polaroïd SX-70 à un moment ?
     
  11. JLH 37

    JLH 37 Super Modérateur
    Modérateur So

    Points Repaire:
    22 125
    Recos reçues:
    361
    Messages:
    8 792
    Appréciations:
    +58 / 283 / -2
    Je crois que l'on ne va pas arriver à se comprendre. Tu me cites, je t'en remercie, mais porte attention à ce que j'ai écrit : je ne vois aucun antagonisme entre un bon film et la qualité de son image.

    Autrement dit je peux te citer des amis (voire moi-même) pour dire : les images sont vraiment magnifiques et l'histoire absolument fabuleuse. J'ai vraiment passé un bon moment.

    Je vais même aller plus loin : faire un bon film et s'amuser à gâcher la qualité de la prise de vues en voulant faire "tendance" en filmant avec un téléphone portable pourrait bien être un manque de respect pour le spectateur.

    Ce que je veux dire afin d'être bien compris : c'est que le petit caméscope performant, pas cher, et facile à employer apportera exactement la même image numérique qu'un portable. Le tournage du film sera quand même plus facile.

    Bon, évidemment, je ne parle pas d'Alexa, de Red ou autres machines du même type. Entre les deux il y a quand même de petites machines faciles à vivre pour faire sa petite fiction. Si pour faire certains plans l'usage du portable, pour X ou Y raisons est indispensable, on est d'accord. Mais sinon je ne vois pas l'intérêt.

    Et je ne dis même pas que le caméscope sera meilleur que le smartphone, je dis que ce sera pareil, les emmerdes en plus. J'avais suivi un peu la conversation dont parle homero plus haut. En fait l'utilisation de l'appareil était loin d'être simple, avec des accessoirisations compliquées et même des trucs techniques auxquels je n'ai rien compris. Autant faire la petite fiction avec du matériel "normal".

    Pour pouvoir filmer des trucs sur le vif en tous lieus, OK. Pour faire une fiction aucun intérêt de mon point de vue.

    Hé oui, nous sommes d'accord. C'est pourquoi le caméscope (pas l'Alexa, hein) me parait plus simple quand même.

    La caméra de surveillance se sera plutôt pour les longs plans séquence...:mdr:
     
    • J'aime J'aime x 1
  12. MyPOV

    Points Repaire:
    2 445
    Recos reçues:
    8
    Messages:
    820
    Appréciations:
    +35 / 115 / -0
    Merci pour cette précision et la correction de ma compréhension, qui ne fait que confirmer mon sentiment initial qui me faisait regretter de ne plus voir la différence avec une caméra et pour cause puisque c'en est une.

    J'attendais ce point de vue, mais je me dis qu'on ne se discute pas du challenge qu'il y a à filmer avec une ALEXA étant donné que c'est sa vocation, alors qu'ici le smartphone en est l'objet ; Je propose le Dogsmartphone17 ;-)

    Je ne jette pas la pierre, il en faut pour toutes les sensibilités, simplement ce n'est pas la mienne.
     
  13. JLH 37

    JLH 37 Super Modérateur
    Modérateur So

    Points Repaire:
    22 125
    Recos reçues:
    361
    Messages:
    8 792
    Appréciations:
    +58 / 283 / -2
    homero, je viens de lire ton message. En fait on est d'accord.

    Enfin je pense, sinon tu me diras pourquoi. ;-)
     
  14. désactivé0517

    Points Repaire:
    4 825
    Recos reçues:
    46
    Messages:
    820
    Appréciations:
    +59 / 202 / -8
    Ha ! ha ! ha !

    Alors lorsque tu joues du Funk sur une guitare de rock c'est se moquer des auditeurs ?
    ou inversement si tu joues du Hard Metal sur Fender Jazz Bass, tu te moques de tes fans ?
    Si tu joues du Jazz sur un instrument folklorique tu te moques des gens ?
    Ha ! ha !ha !

    Ben oui si tu fais ça, c'est que tu veux faire tendance....

    Pour faire une image pourrie, faut une caméra pourrie à la base et pour faire des belles images, faut une caméra de cinoche, sinon c'est se moquer du spectateur, c'est se moquer du monde.
    Le film on s'en tape finalement, qu'il soit bien ou chiant, c'est le respect de la caméra qui est important !
    Mhhhh, j'adore le concept

    Si tu utilises un ALEXA et que tu dégrades l'image tu te moques des spectateurs !
    C'est une blague.

    Et puis la peinture à l'huile c'est sérieux, la peinture à l'eau, c'est aussi se moquer du monde ?
     
  15. désactivé0517

    Points Repaire:
    4 825
    Recos reçues:
    46
    Messages:
    820
    Appréciations:
    +59 / 202 / -8
    Je signe pour le Dogsmartphone17 !
    J'étais fan du Dogma 95 de Lars von Trier, un réalisateur dont je porte certains des films à mon firmament du cinéma et d'autres dans mes oubliettes.

    Alors va pour le Dogsmartphone17 !
    Excellente idée !
     

Partager cette page