Users online now

  1. CyberZorglup
  2. JB60
  3. kovatch
  4. invader
  5. giroudf
Nous sommes en ce moment 465 sur Le Repaire : 11 Repairenautes connectés, 444 visiteurs, 10 robots

Les comédien(ne)s vont disparaître.

Publié par lexcalvin dans Le blog de lexcalvin. Nombre de vues: 4920

EDIT : mai 2016, Suite à la sortie de Captain America: Civil War, THR reparle du rajeunissement de comédiens clés, déjà vu dans Ant Man avec un "jeune" Michael Douglas en 2015.
[​IMG]
How 'Captain America: Civil War' Created Young Tony Stark - Hollywood Reporter

Dans le cas présent, Robert Downey Jr ramené à ses 20 ans pendant quelques instants, à partir de l'acteur à son âge actuel.

L'article se termine par cette phrase inquiétante...

...

[​IMG]
Vous ne l'avez pas forcément noté mais l'animation 2D à la papa Disney, s'est éteinte depuis 15 ans faute de rentabilité et non de faisabilité ou de qualité.

Sans avoir eu le temps de lui dire au revoir, à la manière du cinéma muet disparu du jour au lendemain au profit du parlant, les dessins animés sur cellulo (Mickey, Bugs Bunny, Fritz the cat pour les autres) firent totalement place au début des années 2000 à Toy Story 2, Shrek 2, L'age de Glace 2 et ce fut le début du chômage pour les plus jeunes dans le métier de l'animation industrielle, voire la retraite anticipée pour les 50+.

Le problème, c'est qu'ils ne sont plus les seuls concernés.

L'humain est en passe de devenir obsolète dans le monde 1.0 du travail (agri/indus/services) et bientôt il sera même ... de trop, mais ça nous le savions depuis les premiers bras robotisés vus aux infos sur les chaines de montage de chez Renault PSA, façon de nous dire "Aahaaaaa salauds de pauvres, finies les grèves ! A la casse les prolos" ... sauf qu'en pratique c'est plus compliqué que ça, les ouvriers représentant encore et toujours 30% de la population active en France, car il faut quelqu'un pour découper votre poulet en barquette à 15.99 € le kilo, et ça on l'oublie vite.

Non je parle ici de l'emplacement occupé par les comédiens et comédiennes physiquement dans l'image.

Cet espace s'est trouvé réduit dés l'invention du cinéma pour des raisons techniques d'abord (cadrage, place du décor, mise en scène, effets spéciaux) pour faire place depuis 2011 à l'impératif technique de montrer ce qui ne peut être montré, qui ne peut être demandé au comédien type, par exemple mesurer 1m55 alors qu'il fait son bon mètre 85 à la ville. Ou remplacer un visage par accident. Ou remplacer un corps pour des raisons d'ego.
[​IMG]
On avait déjà eu le cas sinistre de Brandon Lee, mort trop tôt sur le tournage de The Crow, qui avait été rotoscopé depuis un rush ayant lieu dans un décor X pour se voir incrusté dans un décor Y, indispensable à l'intrigue. L'affaire avait fait grand bruit ... bon d'accord, disons moyen bruit, en raison du côté "exploitation indécente d'une personne fraîchement décédée à des fins commerciales", comme son papa en fut victime avant lui dans le Jeu de la Mort, et comme en étaient victimes Humphrey Bogart, Marilyn Monroe et quelques stars de cinema dans des pubs de sodas et de coupés sport des années 90-2000, mais ça tout le monde s'en foutait sauf les gens du métier.

Là on ne rigolait plus, il s'agissait d'un vrai film, assez réussi, qui fut sauvé de la faillite grâce à cette technique.

Heureusement Hollywood étant une usine respectueuse de l'humain, l'affaire ne risquait pas de se reproduire.
[​IMG]

La technique est revenue par la petite porte en 2009 puis en 2011, toujours sous les meilleures intentions, bien sûr. Bien sûr.

Avec Avatar et sa machine de propagande, il fut impossible de questionner un instant sur le bienfondé de changer des comédiens en leur version relief & cgi pendant la moitié du métrage, tant la presse était au garde à vous ... pensez donc, il fallait bourrer le mou au public puisqu'il en allait de la survie des exploitants de salles de cinéma, lesquelles sont la base de l'écosystème des critiques. Point de salle, point de projection de privée, point de critique, adieu le garde manger.

A la manière d'une presse saluant l'Ipad comme le messie qui allait faire rejaillir les profits dans le désert de l'édition subventionnée, via l'achat de journaux en ligne, la presse de critique en redingote vit en Avatar le moyen de renouer avec les profits via le relais de croissance que représentait la nouvelle nouvelle 3D relief.

Au final, nous eûmes surtout des films rotoscopés en 3D, mais toujours tournés à l'ancienne, cad avec péloche ou camera numérique démocratisée pléonasme.

Mais en 2011 sort l'improbable Captain America, et son Steve Rogers anémique. Pour ceux qui auraient zappé 90 ans de comics, Steve Rogers est un apprenti américain des années 40 souhaitant foutre sur la gueule d'Adolf & de sa version comics, HYDRA, mais échoue à le faire en raison ... ben que la guerre c'est pas pour les mauviettes dans son genre, déjà, et deuzio il faut bien justifier l'idée du savant qui va suivre. Méritant, courageux, sincère et surtout ultra patriotique, Steve devient un surhomme grâce à la potion du Pr Erskine, passant de chenille malade de partout, à papillon de 120 kilos de muscles et un peu d'os quand même.

[​IMG] [​IMG] [​IMG]

Problème, comment porter ce passage fondamental à l'écran, puisque une immense partie de la psyché de Captain America découle de cette métamorphose ...

Et nous y voilà (oui je prends mon temps en digressions) : la magie des fx, de la 3D cgi, du compositing, du talent des humains car il en faut encore, ont permis cet effet impossible à réaliser de manière crédible il y a encore 10 ans.

Mais mieux encore.

Dans Iron Man 3, la star se pète une jambe sur le tournage, et voilà le projet retardé d'autant que nécessaire à la soudure des os de Bob Downey Jr. Malgré tout le lait bu, rien à faire, Jr devra attendre des semaines comme tout le monde, pendant que la production prend du retard et commence à se dire que l'humain dans un film à 250 millions $, ça commence grave à faire ch.... tellement c'est fragile.

Alors Marvel Studios va franchir le Rubicon/ouvrir la boite de pandore/mettre les pieds dans le plat (biffer au choix) et décider de filmer le visage de Bob avec son accord (!) jouant ses répliques, pour détourer et recoller sa bouille sur le corps de sa doublure, Glenn Foster.

Par exemple ici, ce n'est pas Robert que vous voyez sur cette image... c'est une composition de Glenn Foster pour le corps, et Junior pour la tête.
[​IMG]

Ah ça rigole moins tout de suite.

Et voilà où je voulais en venir :

Gentiment mais sûrement, le monde des comédien(ne)s est en train de se faire endormir sans s'en rendre compte.

Aujourd'hui c'est juste pour dépanner, oh vraiment en cas d'accident, et réservé à des grosses productions !

Promis croix de bois croix de fer, si je mens tu vas t'y faire.
[​IMG]

A terme, le cinéma se passera des comédiens trop capricieux, des divas, du star system, grâce à cette technique. Il suffira pendant la période de transition, de s'assurer de l’obéissance des acteurs phares afin de les digitaliser intégralement, physiquement dans un premier temps comme dans Looker, et puis qui sait ... mentalement.



Et là mesdames et mesdames, ce sera la fin.

Enfin, la fin, pas trop la fin quand même : on retournera au théâtre non pas par amour de cette noble institution, mais pour assister au spectacle incroyable d'acteurs et trices de chair, d'os et de voix, jouant leurs dernières répliques ciselées soir après soir.

Et le public prendra conscience de la force du spectacle réel, certes imparfait, sans montage mais ... vivant.
AQW333, homero, Le Chat Errant et 2 autres Repairenuatesont recommandé ce message.
  • tseuk
  • lexcalvin
  • Fifi52
  • lexcalvin
  • tseuk
  • hektorpekor
  • lexcalvin
  • hektorpekor
  • lexcalvin
  • hektorpekor
  • lexcalvin
  • Michel
  • lexcalvin
  • Vec
  • lexcalvin
  • Video 92
  • troop
  • Video 92
  • lexcalvin
  • Video 92
  • PhilDePantin
  • Video 92
  • PhilDePantin
  • Video 92
  • lexcalvin
  • Fifi52
  • PhilDePantin
Vous devez être connecté pour pouvoir commenter ce billet