Users online now

  1. Shuskry
  2. caraibe
  3. mathildannie
  4. vila
  5. polwol
  6. akanio
  7. giroudf
  8. Patalaii
  9. shairon
  10. Vicagacel
  11. Zedd
  12. Syrius
  13. robertho
  14. l.isy
  15. saint kro
  16. ABK6
  17. pcd60
Nous sommes en ce moment 438 sur Le Repaire : 19 Repairenautes connectés, 412 visiteurs, 7 robots
  1. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus.

Test paluche HD Sony HXR-MC1P en ULM, VTT, Aéromodélisme

Jean-Yves a testé la nouvelle paluche HD HXR-MC1P de Sony en contexte ULM, VTT, moto, aéromodélisme, voiture.

Publié par Jean-Yves, le 25 Mars 2009
  1. Jean-Yves
    Jean-Yves a testé la nouvelle paluche HD HXR-MC1P de Sony en contexte ULM, VTT, moto, aéromodélisme, voiture. Quelle qualité d'image, quelle ergonomie d'utilisation, quelles limites ? Voici les résultats de ces critères passés au cribles de tests en contextes variés pendant une semaine, même s'il aurait aimé plus de temps et un meilleur temps ;-) Séb

    Le concept de cette paluche HD HXR MC1P

     

    Caractéristiques :

    Format d'enregistrement : AVCHD

    Carte MemoryStick pro

    Durée d'enregistrement avec batterie d'origine : 112 min

    Dimension paluche : Long : 8,6 x Larg 3,7 x Haut 4,2cm

    Dimension enregistreur avec batterie : Long 12,1 x Larg 8 x Haut 4 cm

    Poids paluche seule : 70 grammes

    Poids total en ordre de marche: enregistreur (+batterie) + câble + paluche : 620 grammes

    Prix public : 2 400€ HT

    sony-hxr-mc1p.jpg Le HXR-MC1P est un système caméra tout-en-un permettant aux utilisateurs d'enregistrer de la vidéo HD 1080i au format AVCHD.
    Elle se compose d'une minicaméra et d'un enregistreur déporté sur carte mémoire, relié à la paluche par un câble inamovible.
    La HXR MC1P possède un capteur  CMOS Exmor de 1/5 de pouce, la réduction du bruit est obtenue grâce à plusieurs micro-convertisseurs Analogique/Numérique ;  Zoom optique  Carl Zeiss 10x (zoom numérique 120x), micro stéréo.
    Pas de stabilisateur optique

     

    Ergonomie :

     

    Le moniteur de contrôle sur l'enregistreur permet une orientation aisée de la tête caméra. On reconnaît aisément le haut du bas sur la caméra grâce à la fixation pied ;-)

    Accès facile de l'emplacement de la carte mémoire, la batterie s'enfiche aisément. Elle aurait pu être plus intégrée dans le socle de l'enregistreur afin d'éviter de l'accrocher et la protéger des chocs éventuels.

    Manipulation des différentes fonctions et options des menus par sélection tactile sur le moniteur.

    Grâce l'enregistrement sur carte, pas de mécanique du tout donc pas de risque de dégradations au niveau des  têtes de lecture, d'accrochage de bande etc..
    La sensibilité aux chocs de l'enregistreur est ici optimale par rapports aux supports bande ou disque dur.

     

    Tests en situation : aéromodélisme, ULM, VTT etc.

      Retrouvez les vidéos de ce test sur Repaire.TV

    video-repairetv-test-sony-hxr-mc1p.jpg
    -le montage à visionner en ligne,
    -le montage Full HD à télécharger,
    -2 extraits bruts du tournage sans réencodage à télécharger
       

    Utilisation en hélicoptère radiocommandé

     

    La minicaméra résiste bien aux vibrations, même si elle est placée un peu loin de l'axe du rotor. Pas de perte d'images, le contraste est bon et le changement d'ouverture de l'iris en fonction de la luminosité performant.

    Du fait de sa forme (parallélépipède) son positionnement et son orientation sont faciles pour des prises de vue originales et son faible volume/poids permet d'envisager une fixation rapide par gaffeur, collier plastique etc..

    L'enregistreur déporté reste un peu ‘lourd' à cause de la batterie mais son faible encombrement permet de le loger et de le fixer sans trop de difficulté.  L'enclenchement de l'enregistrement est facilement vérifiable sur le moniteur et l'interrupteur 'hold' permet de bloquer les touches pour éviter tout arrêt intempestif.


    On constate cependant un léger flottement dans les images au moment du décollage quand la rotation du rotor n'est pas assez rapide, des ondulations se produisent à certaines fréquences de vibrations (on retrouvera bien sûr ce phénomène sur les zooms au maximum en ULM où là également, la rotation du moteur entre en résonance avec le système de capture d'images de la caméra+).


      
    sony-hxr-mc1p-helico2.jpg
    Image extraite de la vidéo tournée en hélico radiocommandé avec la HXR MC1P
    Cliquez sur l'image pour la voir en 1920x1080, compressée en JPEG en qualité 80%

     



    sony-hxr-mc1p-helico1-photo-jpeg-qualite-60.jpg
    Photo prise avec la paluche HD Sony.
    Cliquez sur l'image pour voir la photo originale recompressée en JPEG en qualité 60%

     

     

    Utilisation en ULM

     

    En ULM, le câble de 2,8m offre à la paluche une possibilité de prendre des prises de vue décalées voire peu courantes comme par exemple au bout d'un saumon d'aile ou sur un hauban.
    Par contre, cette longueur du câble avec l'enregistreur déporté ne permet pas de la placer sur l'empennage arrière (gouverne de direction) afin de filmer la machine dans sa longueur. C'est là qu'on regrette que le câble soit inamovible et qu'on ne puisse pas le rallonger de quelques mètres (par une connectique Jupiter ou autre ...) ce qui offrirait de plus grandes possibilités de positionnement.

    Grâce aux commandes accessibles sur le moniteur, on peut notamment activer  le zoom et avoir un retour immédiat de la qualité obtenue, ce qui peut s'avérer plus qu'indispensable ;-)
    Le signal sonore lié à l'enclenchement de l'enregistrement permet de savoir si celui-ci s'est déclenché  ou non sans perdre des yeux l'environnement extérieur.
    Le zoom est bon, même si comme d'habitude, il faut se méfier des facteurs de grossissement alléchants du zoom numérique car la caméra n'a aucune inertie et l'utilisation de forts grossissements nécessite donc obligatoirement un support bien stable.

    En prise de vue aérienne, au zoom maximum, l'image pixellise et tremble (normal). Une position de zoom à mi course paraît être la focale qui dégrade le moins l'image en conservant la qualité HD maximale. En condition de luminosité adéquate, la minicaméra produit des images superbes, contrastées et nettes. Les nuances de couleurs sont bien rendues et les niveaux équilibrés.

    sony-hxr-mc1p-sur-ulm.jpg
         Paluche fixée sur l'ULM

      

     

     


    sony-hxr-mc1p-sur-ulm-2.jpg
         Paluche fixée sur l'ULM

     


    sony-hxr-mc1p-ulm2.jpg
    Image extraite de la vidéo tournée en ULM avec la HXR MC1P
    Cliquez sur l'image pour la voir en 1920x1080, compressée en JPEG en qualité 80%




    sony-hxr-mc1p-ulm1.jpg
    Image extraite de la vidéo tournée en ULM avec la HXR MC1P
    Cliquez sur l'image pour la voir en 1920x1080, compressée en JPEG en qualité 80%

     

    Utilisation plus courante (vélo, voiture, moto etc.)

     

    Dans une utilisation plus courante, pour faire du VTT, des images en voiture ou moto ... ou encore en l'exploitant comme un simple caméscope, la qualité est au rendez vous. La paluche par son faible encombrement offre un  placement permettant des prises de vue originales, une facilité de transport et de manipulation, par ailleurs son rendu d'image est excellent. Comme tout caméscope sans viseur, il faut cadrer au moniteur, ce qui demande une certaine habitude de manipulation et d'orientation de la caméra pour viser à travers le moniteur désaxé.
    Il n'y a pas de stabilisateur optique sur la paluche, il faut donc s'assurer d'un bon amortissement de celle-ci en utilisant de la mousse afin de limiter les vibrations. En VTT, la fixation sur le guidon est préférable à celle du casque dans la mesure où les mouvements de la tête peuvent engendrer des images trop mobiles.

     

    Qualité des vidéos : variation rapide de la sensibilité des capteurs  ; bonne sensibilité aux différentes luminosités, la netteté est correcte sur les plans lointains et uniforme (forêts d'arbres gris par exemple) ;  le choix  des capteurs Sony apporte comme sur les autres caméscopes de la marque une image légèrement moins contrastées que sur ceux de Canon ou Panasonic, défaut qui disparaît si l'on visualise les images sur un moniteur Sony. La fonction X.V color permet d’élargir la palette de couleurs capturées.

    En condition de luminosité normale, la Sony HXR MC1P offre un rendu de couleur excellent, les images sont contrastées et nettes. Le niveau de luminance est adéquat et le rendu final conforme à la prise de vue.



    sony-hxr-mc1p-voiture.jpg
    Image extraite de la vidéo tournée en voiture avec la HXR MC1P
    Cliquez sur l'image pour la voir en 1920x1080, compressée en JPEG en qualité 80%

      

    Traitement des fichiers capturés 

     

    Logiciel utilisé : Adobe Premiere Pro CS4

    Le format AVCHD est enregistré en 1920 x1080 pixels anamorphiques (donc 1440 x 1080). Vidéo haute définition entrelacée 16:9 à 25 images/s. Audio 48 kHz.

    L'importation des fichiers AVCHD s'effectue sans problème dans Premiere Pro CS4, ils sont traités en natifs, pas de traitement ni de rendu de la vidéo importée.

    Les connectiques de l'exploitation du signal de sortie vidéo sont complètes sur l'enregistreur (tout se trouve sur le côté protégé par une trappe d'accès). Pour effectuer une sortie USB, il faut valider le déclenchement de la connectique USB sur l'enregistreur, il apparaît alors comme un disque dur amovible, contenant un dossier photos et un dossier contenant les vidéos, playlist .... Il suffit alors de faire un copier/coller des fichiers vidéos et ensuite de les importer dans Première Pro

     

     

    Conclusion

     

    La caméra Sony HXR MC1P se révèle être une caméra dotée d'une bonne sensibilité qui par sa conception de type paluche nous permet de prendre des positions de prises de vue inédites et ce, en format HD, ce qui change quand même la vie.

    La réactivité aux différentes luminosités est rapide, son câble de 2,8 mètres laisse de bonnes possibilités de placement pour des angles de vue originaux.  Il aurait été judicieux de prévoir des raccords possibles sur le câble entre la paluche et l'enregistreur afin d'augmenter sa longueur.

    Personnellement, j'aurai préféré en fait une paluche sans zoom (car dans mon usage difficile à manier vu la petitesse de la caméra et donc des mouvements parasites difficile à contenir). J'aurai aussi aimé que la paluche au moins soit étanche complètement (même si l'enregistreur déporté ne l'est pas) afin de pouvoir l'immerger et obtenir des images ‘sous marines'.
    Le boîtier de l'enregistreur n'est pas trop volumineux. L'écran tactile est utile dans certains usages spécifiques (plus posés par exemple) et moins dans d'autres...Sony a souhaité donner une nouvelle dimension semi pro à ce concept de minicaméra+enregistreur et  trouvera facilement son marché pour tout ce qui est tournage HD en voiture, moto, VTT et pour de très nombreux autres sports ...

    Les options privilégiées (écran tactile, zoom) sont des choix qui alourdissent la facture sans pour autant permettre un usage totalement universel. Peut-être de futurs modèles seront-ils pour le même prix, sans zoom ni écran tactile mais complètement étanches, dotés de télécommande ? Ils permettront alors sans doute de conquérir d'autres tenants de la paluche comme les nageurs, voire les adeptes du canyoning ou rafting.

    Cependant les différents paramétrages que propose cette paluche permettent son exploitation dans un usage de caméra secondaire de premier ordre. En effet pour une utilisation classique (positionnée par exemple en appui sur un mât pour un angle de prise de vue en plongée) les réglages peuvent être bloqués dans les configurations désirées, la mise au point est contrôlé par la molette CAM CTRL et peut être affectée de différentes options ; ce qui peut aussi être très utile en macro si l'on veut être sur de garder une netteté sur un point précis.

    Nous avons donc affaire à une caméra HD polyvalente qui peut se faufiler partout (on pensera cependant à la protéger de l'eau) et donne des images de haute qualité.

     

      Les +   Les -
     
    • Avertisseur sonore d'enregistrement (quand on ne peut pas contrôler visuellement l'enclenchement de l'enregistrement)
    • Présence d'un pas de vis extérieur à la paluche pour fixer filtre ou accessoire
    • Bonne disposition des boutons et accès facile par écran tactile ; verrouillage des commandes possible
    • Connectique relativement complète pour l'export des vidéos / photos
    • Rendu des images fidèles à la réalité en condition de prise de vue normale.
     
    • Pas de télécommande (enclenchement de l'enregistrement quand enregistreur dans sac à dos ou prendre une photo)
    • Pas de possibilité de rajouter une longueur en cordon : l'écartement maximum entre la paluche et l'enregistreur est limité à 2,8 m (inséparable)
    • Enregistreur non étanche
    • Caméra étanche aux projections d'eau mais pas à l''immersion (dommage car pas de possibilité d'utilisation dans une piscine avec un enregistreur qui resterait à l'extérieur)
    • Zoom puissant que l'on peut exploiter en macro mais dont il faudra bien limiter l'utilisation en mode sportif afin de conserver des images stables (utilisation maxi à 50% pour conserver une stabilité suffisante)

     

    video-repairetv-test-sony-hxr-mc1p.jpg
    -le montage à visionner en ligne,
    -le montage Full HD à télécharger,
    -2 extraits bruts du tournage sans réencodage à télécharger

     

    {include_content_item 1477}

     

Chargement...