• Votre publicité ici

    Mettez en avant votre activité ou vos produits sur Le Repaire. Cliquez pour plus d'infos

Users online now

  1. beginUndoGroup
  2. jean.audrain
  3. saint kro
  4. bcauchy
  5. xhonnor
  6. RIBERT
Nous sommes en ce moment 458 sur Le Repaire : 9 Repairenautes connectés, 438 visiteurs, 11 robots

Les disques GPT en pratique

Les disques GPT en pratique

Publié par danielha, le 9 Décembre 2008
  1. danielha

    Pourfaire suite à la FAQ concernant leformat GPT des disques durs, je mepropose ici de vous présenter lesmanipulations d'initialisation d'un disque dursur une machine fonctionnant avec WindowsVista 64 bits et de voir les impactssur des machines fonctionnant sous WindowsServeur 2003 R2 SP1, Windows Vista 32bits, Windows XP 32 bits ainsi que OpenSUSE 11.0. Le disque dur utilisé estun modèle 2 pouces ½ insérédans un boîtier USB.

     

    Préparation du disque

    Le disque utilisé était à l'origine formaté en MBR. J'ai donc utilisé l'utilitaire diskpart pour effacer le MBR.

    mbr_gpt_1.jpg

    Le disque dur est maintenant prêt à être initialisé !

    Initialisation et formattage du disque

    Lorsque l'on branche sur le port USB un disque dur « vierge », Windows VISTA propose immédiatement son initialisation.

      mbr_gpt_2.jpg

    Les informations données sont claires et précises : il est possible que le disque ne soit pas reconnu par d'anciennes versions de Windows si on utilise le format GPT.

    Le disque dur est initialisé. Ses propriétés montrent son type de format.

      mbr_gpt_3.jpg

    Une partition NTFS est créée sur le disque dur. Dès la fin du partitionnement, Windows Vista monte le disque.

    mbr_gpt_4.jpg

    Un dossier contenant des photos est copié sur le disque dur afin de s'assurer rapidement que les ordinateurs testés accèdent bien à ses données.

    Windows 2003 R2 SP1

    Selon Microsoft, Windows Serveur 2003 R2 SP1 est compatible avec les disques GPT (sans toutefois pouvoir démarrer depuis un tel disque dur). Le disque USB est donc connecté à un tel serveur afin de vérifier la chose.

    Dès la connexion du cable USB, le disque dur est reconnu, les drivers nécessaires à son fonctionnement sont installés par Windows. Après quelques secondes, le disque est visible dans l'Explorateur Windows. Il n'y a aucun soucis de lecture ou d'écriture de données sur le disque.

    mbr_gpt_5.jpg

    Windows Vista 32 bits

    Le disque dur est maintenant connecté à une deuxième machine fonctionnant sous Windows Vista. Cette fois, il s'agit d'une version 32 bits du système d'exploitation de Microsoft. Là encore, aucun soucis lors de l'utilisation du disque dur. Passées les quelques secondes nécessaires à l'installation des drivers par Windows, le disque est disponible dans l'environnement.

    mbr_gpt_6.jpg

    Linux Open SUSE v 11.0

    Le noyau Linux reconnaît les disques en format GPT. La version Open Suse dans sa version 11.0 nous permet de vérifier les choses.

    mbr_gpt_7.jpg

    Après les quelques secondes nécessaires à la reconnaissance du disque USB, Open Suse voit parfaitement la partition NTFS du disque.

    Windows XP 32 bits

    Microsoft est clair sur le sujet. Cette version de Windows ne supporte pas les disques GPT. Le but est donc de voir ce qu'il advient lorsque le disque sera connecté sur une machine Windows XP 32 bits et s'il est vraiment dur de casser le Protective MBR de ce type de disques !

     

    mbr_gpr_8.jpg

    Lorsque le disque dur est connecté sur la prise USB, Windows installe les drivers pour le périphérique. Toutefois, le disque dur n'apparait pas dans l'Explorateur Windows. Il faut lancer le Gestionnaire de disques afin de vérifier que le disque est vu par Windows.La machine utilisée pour le test étaitdotée sur Service Pack 3 de Windows XP. Le MBR de protection est reconnu par Windows mais aucune action n'est possible sur le disque.

    mbr_gpr_9.jpg

    Le Gestionnaire de disque de Windows XP interdit toute manipulation sur le disque dur. Il faudra en passer par DiskPart et sa commande Clean pour supprimer le MBR et pouvoir créer une nouvelle partition sur le disque. La perte des données du disque est alors totale ...

    mbr_gpr_10.jpg

    Conclusion

    En imposant doucement le standard EFI en remplacement du Bios vieillissant, Intel demande aux éditeurs de systèmes d'exploitation de supporter ses nouvelles technologies. Si Apple a pu profiter de son changement de plateforme matérielle pour adopter très tôt ces nouvelles technologies, Microsoft a au contraire pris son temps pour adopter complètement les spécifications Intel. La transition se fait sans heurts même si la version 32 bits de Windows XP reste incapable d'accéder à des données sur un disque GPT.

    Le MBR n'est pas mort ! Loin de là. Tant que Windows XP reste un système d'exploitation largement répandu, il y aura une justification à l'utilisation de disques MBR. L'erreur que nous ferions serait, par contre, de considérer que le MBR restera indétrônable. Microsoft finira vraisemblablement par vouloir lui donner le coup de grâce dans une future version de Windows. Reste que de nombreux fabricants de disques fournissent leur matériel préformaté. Ils pourraient bien être le dernier bastion du MBR.


    {include_content_item 1748}

Dernières évaluations

  1. Visiteurs
    Visiteurs
    5/5,
    Evaluation importée de l'ancien système
  2. Visiteurs
    Visiteurs
    5/5,
    Evaluation importée de l'ancien système